NDEspérance

Forum sous la protection de Marie de l'Espérance
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Jésus C.E.F.fr

Liturgie des Heures

Paroles Ste Thérèse

Pensées du jour

Pour Aujourd'hui

Psaume dans la ville

Saint du jour

Site du Vatican

Textes du jour

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 50 le Ven 19 Oct 2012, 13:15

Combattez les spams : Cliquez ici


Partagez | 
 

 Textes Liturgiques du jour

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Textes Liturgiques du jour    Dim 10 Juin 2018, 10:51

Lundi 11 Juin 2018
 
Saint Barnabé  
1er siècle. Natif de Chypre, il fut l’un des premiers convertis au christianisme. Il se porta garant de Saint Paul auprès du collège des Douze et l’accompagna dans ses missions apostoliques.
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres           11 :  21b à 26  ;  13 : 1 à 3  
 
 
« C’était un homme de bien, rempli d’ESPRIT SAINT et de foi »
 
En ces jours-là, à Antioche,
un grand nombre de gens devinrent croyants
et se tournèrent vers le SEIGNEUR.
La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem,
et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche.
À son arrivée, voyant la GRÂCE de DIEU à l’ŒUVRE,
il fut dans la joie.
Il les exhortait tous
à rester d’un cœur ferme attachés au SEIGNEUR.
C’était en effet un homme de bien,
rempli d’ESPRIT SAINT et de foi.
Une foule considérable s’attacha au SEIGNEUR.
Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul.
L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche.
Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église,
ils instruisirent une foule considérable.
Et c’est à Antioche que, pour la première fois,
les Disciples reçurent le Nom de « Chrétiens ».
 
Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche
des prophètes et des hommes chargés d’enseigner :
Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène,
Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque,
et Saul.
Un jour qu’ils célébraient le culte du SEIGNEUR
et qu’ils jeûnaient,
l’ESPRIT SAINT leur dit :
« Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
en vue de l’ŒUVRE à laquelle je les ai appelés. »
Alors, après avoir jeûné et prié,
et leur avoir imposé les mains,
ils les laissèrent partir.  
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Qui pourra me secourir ?  

 
Chant pour les pèlerinages.   
 
Psaume 120 (121), entièrement

 
 
 
Psaume  120 (121) :  1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

 
R/ Le secours me viendra du SEIGNEUR
qui a fait le Ciel et la Terre.

 
Je lève les yeux vers les montagnes :
d’où le secours me viendra-t-il ?
Le secours me viendra du SEIGNEUR
qui a fait le Ciel et la Terre.
R/
 
Qu’IL empêche ton pied de glisser,
qu’IL ne dorme pas, TON GARDIEN.
Non, IL ne dort pas, ne sommeille pas,
le GARDIEN d’Israël.
R/
 
Le SEIGNEUR, ton GARDIEN, le SEIGNEUR, ton OMBRAGE,
se tient près de toi.
Le Soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper,
ni la Lune, durant la nuit.
R/
 
Le SEIGNEUR te gardera de tout mal,
IL gardera ta vie.
Le SEIGNEUR te gardera, au départ et au retour,
maintenant, à jamais.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 1 à 12
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
Alléluia.
 
(Mt 5, 12)
  
 
 
 
«  Heureux les pauvres de cœur  »
 
En ce temps-là,
    voyant les foules,
JÉSUS gravit la montagne.
IL s’assit, et Ses Disciples s’approchèrent de LUI.
    Alors, ouvrant la bouche, IL les enseignait.
IL disait :
    « Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
    Heureux les doux,
car ils recevront la Terre en héritage.
    Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
    Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
    Heureux les cœurs purs,
car ils verront DIEU.
    Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés Fils de DIEU.
    Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
à cause de Moi.
    Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
C’est ainsi qu’on a persécuté
les Prophètes qui vous ont précédés. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Lun 11 Juin 2018, 10:42

Mardi 12 Juin 2018
 
De la férie
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           17 :  7 à 16
 
 
« La jarre de farine ne s’épuisa pas, ainsi que le SEIGNEUR l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie »
 
  En ces jours-là,
sur l’ordre du Prophète Élie,
    au bout d’un certain temps,
il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays,
et le torrent où buvait le Prophète finit par être à sec.
    Alors la PAROLE du SEIGNEUR lui fut adressée :
    « Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ;
tu y habiteras ;
il y a là une veuve que J’ai chargée de te nourrir. »
    Le Prophète Élie partit pour Sarepta,
et il parvint à l’entrée de la ville.
Une veuve ramassait du bois ;
il l’appela et lui dit :
« Veux-tu me puiser, avec ta cruche,
un peu d’eau pour que je boive ? »
    Elle alla en puiser.
Il lui dit encore :
« Apporte-moi aussi un morceau de pain. »
    Elle répondit :
« Je le jure par la vie du SEIGNEUR ton DIEU :
je n’ai pas de pain.
J’ai seulement, dans une jarre,
une poignée de farine,
et un peu d’huile dans un vase.
Je ramasse deux morceaux de bois,
je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste.
Nous le mangerons,
et puis nous mourrons. »
    Élie lui dit alors :
« N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit.
Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi,
ensuite tu en feras pour toi et ton fils.
    Car ainsi Parle le SEIGNEUR, DIEU d’Israël :
Jarre de farine point ne s’épuisera,
vase d’huile point ne se videra,
jusqu’au jour où le SEIGNEUR
donnera la pluie pour arroser la terre. »
 
    La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé,
et pendant longtemps, le Prophète, elle-même et son fils
eurent à manger.
    Et la jarre de farine ne s’épuisa pas,
et le vase d’huile ne se vida pas,
ainsi que le SEIGNEUR l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Défendu par DIEU contre de fausses accusations

 
Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. Accompagnement sur instruments à cordes.
 
Psaume 4, entièrement

 
 
 
Psaume  4 :  2, 3, 4 et 5, 7 et 8

 
R/ Sur nous, SEIGNEUR, que s’illumine TON VISAGE !
 
Quand je crie, réponds-moi,
DIEU, ma JUSTICE !
TOI qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !
R/
 
Fils des hommes,
      jusqu’où irez-vous dans l’insulte à MA GLOIRE,
l’amour du néant et la course au mensonge ?
R/
 
Sachez que le SEIGNEUR a mis à part Son Fidèle,
le SEIGNEUR entend quand je crie vers LUI.
Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.
R/
 
Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? »
Sur nous, SEIGNEUR, que s’illumine TON VISAGE !
TU mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 13 à 16
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE.
Alléluia.
 
(Mt 5, 16)
  
 
 
 
« Vous êtes le sel de la Terre »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous êtes le sel de la Terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
 
    Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
    Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
    De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE qui est aux Cieux. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Mar 12 Juin 2018, 10:49

Mercredi 13 Juin 2018
 
Saint Antoine de Padoue, Prêtre et Docteur de l'Église  
Vers 1195-1231. Ce grand prédicateur franciscain, né à Lisbonne, a été proclamé “Docteur évangélique de l’Église” par Pie XII en 1946. Un des Saints les plus populaires.
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           18 :  20 à 39
 
 
« Que tout ce peuple sache que c’est TOI, SEIGNEUR, qui es DIEU, et qui as retourné leur cœur ! »
 
  En ces jours-là,
    le roi Acab convoqua tout Israël
et réunit les prophètes de Baal sur le mont Carmel.
    Élie se présenta devant la foule et dit :
« Combien de temps allez-vous danser
pour l’un et pour l’autre ?
Si c’est le SEIGNEUR qui est DIEU, suivez le SEIGNEUR ;
si c’est Baal, suivez Baal. »
Et la foule ne répondit mot.
    Élie continua :
« Moi, je suis le seul qui reste des Prophètes du SEIGNEUR,
tandis que les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante.
    Amenez-nous deux jeunes taureaux ;
qu’ils en choisissent un,
qu’ils le dépècent et le placent sur le bûcher,
mais qu’ils n’y mettent pas le feu.
Moi, je préparerai l’autre taureau,
je le placerai sur le bûcher,
mais je n’y mettrai pas le feu.
    Vous invoquerez le nom de votre dieu,
et moi, j’invoquerai le NOM DU SEIGNEUR :
le dieu qui répondra par le feu,
c’est LUI qui est DIEU. »
La foule répondit :
« C’est d’accord. »
 
    Élie dit alors aux prophètes de Baal :
« Choisissez votre taureau et commencez,
car vous êtes les plus nombreux.
Invoquez le nom de votre dieu,
mais ne mettez pas le feu. »
    Ils prirent le taureau et le préparèrent,
et ils invoquèrent le nom de Baal
depuis le matin jusqu’au milieu du jour,
en disant :
« ô Baal, réponds-nous ! »
Mais il n’y eut ni voix ni réponse ;
et ils dansaient devant l’autel qu’ils avaient dressé.
    Au milieu du jour, Élie se moqua d’eux en disant :
« Criez plus fort, puisque c’est un dieu :
il a des soucis ou des affaires,
ou bien il est en voyage ;
il dort peut-être, mais il va se réveiller ! »
    Ils crièrent donc plus fort
et, selon leur coutume, ils se tailladèrent jusqu’au sang
avec des épées et des lances.
    Dans l’après-midi, ils se livrèrent à des transes prophétiques
jusqu’à l’heure du sacrifice du soir,
mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni le moindre signe.
 
    Alors Élie dit à la foule :
« Approchez. »
Et toute la foule s’approcha de lui.
Il releva l’Autel du SEIGNEUR, qui avait été démoli.
    Il prit douze pierres,
selon le nombre des tribus des fils de Jacob
à qui le SEIGNEUR avait dit :
« Ton nom sera Israël. »
    Avec ces pierres il érigea un Autel au SEIGNEUR.
Il creusa autour de l’Autel
une rigole d’une capacité d’environ trente litres.
    Il disposa le bois,
dépeça le taureau et le plaça sur le bûcher.
    Puis il dit :
« Emplissez d’eau quatre cruches,
et versez-les sur la victime et sur le bois. »
Et l’on fit ainsi.
Il dit :    
« Une deuxième fois ! »
Et l’on recommença.
Il dit :
« Une troisième fois ! »
Et l’on recommença encore.
    L’eau ruissela autour de l’autel,
et la rigole elle-même fut remplie d’eau.
 
    À l’heure du sacrifice du soir,
Élie le Prophète s’avança et dit :
« SEIGNEUR, DIEU d’Abraham, d’Isaac et d’Israël,
on saura aujourd’hui que TU ES DIEU en Israël,
que je suis Ton Serviteur,
et que j’ai accompli toutes ces choses sur TON ORDRE.
    Réponds-moi, SEIGNEUR, réponds-moi,
pour que tout ce peuple sache
que c’est TOI, SEIGNEUR, QUI ES DIEU,
et qui as retourné leur cœur ! »
    Alors le feu du SEIGNEUR tomba,
IL dévora la victime et le bois,
les pierres et la poussière,
et l’eau qui était dans la rigole.
    Tout le peuple en fut témoin ;
les gens tombèrent face contre terre et dirent :
« C’est le SEIGNEUR QUI EST DIEU !
C’est le SEIGNEUR QUI EST DIEU ! »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Joie d’un homme que DIEU a délivré de la mort

 
Poème appartenant au recueil de David.  
 
Psaume 15 (16), entièrement

 
 
 
Psaume  15 (16) :  1 et 2, 3ac et 4, 5 et 8, 10a et 11

 
R/ Garde-moi, mon DIEU,
j’ai fait de TOI mon REFUGE.

 
Garde-moi, mon DIEU :
j’ai fait de TOI mon REFUGE.
J’ai dit au SEIGNEUR : « TU es mon DIEU !
Je n’ai pas d’autre bonheur que TOI. »
R/
 
Toutes les idoles du pays,
ne cessent d’étendre leurs ravages,
Je n’irai pas leur offrir le sang des sacrifices ;
leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !
R/
 
SEIGNEUR, mon PARTAGE et ma COUPE :
de TOI dépend mon sort.
Je garde le SEIGNEUR devant moi sans relâche ;
IL est à ma Droite : je suis inébranlable.
R/
 
TU ne peux m’abandonner à la mort.
TU m’apprends le CHEMIN de la VIE :
devant TA FACE, débordement de joie !
À TA DROITE, éternité de délices !
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 17 à 19
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Fais-moi connaître TA ROUTE, mon DIEU ;
dirige-moi par TA VÉRITÉ.
Alléluia.
 
(cf. Ps 24, 4b.5a)
  
 
 
 
«  Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir  »
 
    En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Ne pensez pas que Je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
    AMEN, Je vous le dis :
Avant que le Ciel et la Terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait
ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
    Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits Commandements,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le Royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré Grand dans le Royaume des Cieux. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Mer 13 Juin 2018, 10:50

Jeudi 14 Juin 2018
 
De la férie
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           18 :  41 à 46
 
 
« Élie a prié de nouveau, et le ciel a donné la pluie »
 
  En ces jours-là,
    le Prophète Élie dit au roi Acab :
« Monte, tu peux maintenant manger et boire,
car j’entends le grondement de la pluie. »
    Acab monta pour aller manger et boire.
Élie, de son côté, monta sur le sommet du Carmel,
il se courba vers la terre
et mit son visage entre ses genoux.
    Il dit à son serviteur :
« Monte, et regarde du côté de la mer. »
Le serviteur monta, regarda et dit :
« Il n’y a rien. »
Sept fois de suite, Élie lui dit :
« Retourne. »
    La septième fois, le serviteur annonça :
« Voilà un nuage qui monte de la mer,
gros comme le poing. »
Alors Élie dit au serviteur :
« Va dire au roi Acab :
“Attelle ton char et descends de la montagne,
avant d’être arrêté par la pluie.” »
    Peu à peu, le ciel s’obscurcit de nuages, poussés par le vent,
et il tomba une grosse pluie.
Acab monta sur son char
et partit pour la ville de Yizréel.
    La MAIN du SEIGNEUR s’empara du Prophète ;
Élie retroussa son vêtement et courut en avant d’Acab
jusqu’à l’entrée de la ville de Yizréel.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  DIEU, TU mérites bien qu’on TE loue  

 
Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. Chant.  
 
Psaume 64 (65), entièrement

 
 
 
Psaume  64 (65) :  10abcd, 10e et 11, 12 et 13

 
R/ Il est beau de TE louer, DIEU, dans Sion.
 
TU visites la Terre et TU l’abreuves,
TU la combles de richesses ;
les ruisseaux de DIEU regorgent d’eau :
TU prépares les moissons.
R/
 
Ainsi, TU prépares la Terre,
TU arroses les sillons ;
TU aplanis le sol, TU le détrempes sous les pluies,
TU bénis les semailles.
R/
 
TU couronnes une année de bienfaits ;
sur TON PASSAGE, ruisselle l’abondance.
Au désert, les pâturages ruissellent,
les collines débordent d’allégresse.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 20 à 26
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un Commandement Nouveau,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
 
(cf. Jn 13, 34)
  
 
 
 
«  Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
 
    Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
 
Tu ne commettras pas de meurtre,
 
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
    Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
    laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
    Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
    AMEN, Je te le dis : tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »  
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Jeu 14 Juin 2018, 11:05

Vendredi 15 Juin 2018
 
De la férie
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           19 :  9a, 11 à 16
 
 
« Tiens-toi sur la montagne devant le SEIGNEUR »
 
  En ces jours-là,
lorsque le Prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la Montagne de DIEU,
    il entra dans une caverne
et y passa la nuit.
Et voici que la PAROLE du SEIGNEUR lui fut adressée.
IL lui dit :
    « Sors et tiens-toi sur la Montagne devant le SEIGNEUR,
car IL va passer. »
À l’approche du SEIGNEUR, il y eut un ouragan,
si fort et si violent
qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le SEIGNEUR n’était pas dans l’ouragan ;
et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le SEIGNEUR n’était pas dans le tremblement de terre ;
    et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le SEIGNEUR n’était pas dans ce feu ;
et après ce feu, le murmure d’une brise légère.
    Aussitôt qu’il l’entendit,
Élie se couvrit le visage avec son manteau,
il sortit et se tint à l’entrée de la caverne.
Alors il entendit une voix qui disait :
« Que fais-tu là, Élie ? »
    Il répondit :
« J’éprouve une ardeur jalouse
pour TOI, SEIGNEUR, DIEU de l’Univers.
Les fils d’Israël ont abandonné TON ALLIANCE,
renversé TES AUTELS,
et tué TES PROPHÈTES par l’épée ;
moi, je suis le seul à être resté
et ils cherchent à prendre ma vie. »
    Le SEIGNEUR lui dit :
« Repars vers Damas,
par le chemin du désert.
Arrivé là, tu consacreras par l’Onction Hazaël
comme roi de Syrie ;
    puis tu consacreras Jéhu, fils de Namsi,
comme roi d’Israël ;
et tu consacreras Élisée, fils de Shafath, d’Abel-Mehola,
comme Prophète pour te succéder. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Chez le SEIGNEUR, je me sens en sécurité.  

 
Du recueil de David.   
 
Psaume 26 (27), entièrement

 
 
 
Psaume  26 (27) :  7 et 8ab, 8c et 9abc, 13 et 14

 
R/ C’est TA FACE, SEIGNEUR, que je cherche.
 
Écoute, SEIGNEUR, je T’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit TA PAROLE :
« Cherchez Ma Face. »
R/
 
C’est TA FACE, SEIGNEUR, que je cherche :
ne me cache pas TA FACE.
N’écarte pas Ton Serviteur avec colère :
TU restes mon secours.
R/
 
Mais j’en suis sûr, je verrai les BONTÉS du SEIGNEUR
sur la Terre des vivants.
« Espère le SEIGNEUR, sois fort et prends courage ;
espère le SEIGNEUR. »
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 27 à 32
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Vous brillez comme des astres dans l’Univers
en tenant ferme la PAROLE DE VIE.
Alléluia.
 
(Ph 2, 15d.16a)
  
 
 
 
«  Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
 
Tu ne commettras pas d’adultère.
 
    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui regarde une femme avec convoitise
a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
    Si ton œil droit entraîne ta chute,
arrache-le et jette-le loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
    Et si ta main droite entraîne ta chute,
coupe-la et jette-la loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.
 
    Il a été dit également :
 
Si quelqu’un renvoie sa femme,
qu’il lui donne un acte de répudiation.

 
    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui renvoie sa femme,
sauf en cas d’union illégitime,
la pousse à l’adultère ;
et si quelqu’un épouse une femme renvoyée,
il est adultère. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Ven 15 Juin 2018, 10:49

Samedi 16 Juin 2018
 
Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.
 
 
De la férie
 
10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           19 :  19 à 21
 
 
« Élisée se leva et partit à la suite d’Élie »
 
  En ces jours-là,
  Élie descendit de la montagne.
Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer.
Il avait à labourer douze arpents,
et il en était au douzième.
Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.
  Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie,
et lui dit :
« Laisse-moi embrasser mon père et ma mère,
puis je te suivrai. »
Élie répondit :
« Va-t’en, retourne là-bas !
Je n’ai rien fait. »
  Alors Élisée s’en retourna ;
mais il prit la paire de bœufs pour les immoler,
les fit cuire avec le bois de l’attelage,
et les donna à manger aux gens.
Puis il se leva, partit à la suite d’Élie
et se mit à son service.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Joie d’un homme que DIEU a délivré de la mort  

 
Poème appartenant  au recueil de David.   
 
Psaume 15 (16), entièrement

 
 
 
Psaume  15 (16) :  1 et 2a et 5, 7 et 8, 9 et 10

 
R/ SEIGNEUR, mon Partage et ma Coupe !  
 
Garde-moi, mon DIEU : j’ai fait de TOI mon Refuge.
J’ai dit au SEIGNEUR : « TU ES MON DIEU !
SEIGNEUR, mon Partage et ma Coupe :
de TOI dépend mon sort.
R/
 
Je bénis le SEIGNEUR qui me conseille :
même la nuit mon cœur m’avertit.
Je garde le SEIGNEUR devant moi sans relâche ;
IL est à ma droite : je suis inébranlable.
R/
 
Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
TU ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 33 à 37
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Incline mon cœur vers TES EXIGENCES ;
fais-moi la grâce de TA LOI, SEIGNEUR.
Alléluia.
 
(Ps 118, 36a.29b)
  
 
 
 
«  Moi, Je vous dis de ne pas jurer du tout  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens :
 
Tu ne manqueras pas à tes serments,
mais tu t’acquitteras de tes serments envers le SEIGNEUR.

 
    Eh bien ! Moi, Je vous dis de ne pas jurer du tout,
ni par le Ciel, car c’est le TRÔNE DE DIEU,
    ni par la Terre, car elle est SON MARCHEPIED,
ni par Jérusalem, car elle est la Ville du GRAND ROI.
    Et ne jure pas non plus sur ta tête,
parce que tu ne peux pas
rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
    Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”,
“non”, si c’est “non”.
Ce qui est en plus vient du Mauvais. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Sam 16 Juin 2018, 11:46

  Dimanche 17 Juin 2018
 
11ième Dimanche du Temps Ordinaire
 
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre du Prophète Ézékiel                      17 : 22 à 24
 
 
« Je relève l’arbre renversé »
 
Ainsi PARLE le SEIGNEUR DIEU :
« À la cime du grand cèdre,
Je prendrai une tige ;
au sommet de sa ramure,
J’en cueillerai une toute jeune,
et Je la planterai MOI-MÊME
sur une montagne très élevée.
Sur la haute montagne d’Israël
Je la planterai.
Elle portera des rameaux, et produira du fruit,
elle deviendra un cèdre magnifique.
En dessous d’elle habiteront tous les passereaux
et toutes sortes d’oiseaux,
à l’ombre de ses branches ils habiteront.
Alors tous les arbres des champs sauront
que JE SUIS LE SEIGNEUR :
Je renverse l’arbre élevé
et relève l’arbre renversé,
Je fais sécher l’arbre vert
et reverdir l’arbre sec.
JE SUIS LE SEIGNEUR, J’ai parlé,
et Je le ferai. »
 
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Comme on fait bien de TE louer, SEIGNEUR

 
Chant pour le jour du sabbat

[Psaume 91 (92) ;  entièrement] 

 
 
Psaume 91 (92) :  2 et 3, 13 et 14, 15 et 16

 
R/ IL est BON, SEIGNEUR, de TE rendre GRÂCE !

 
Qu’il est BON de rendre GRÂCE au SEIGNEUR,
de chanter pour TON NOM, DIEU TRÈS-HAUT,
d’annoncer dès le matin TON AMOUR,
TA FIDÉLITÉ, au long des nuits.
R/

 
Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les PARVIS du SEIGNEUR,
il grandira dans la MAISON de notre DIEU.
R/

 
Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « LE SEIGNEUR EST DROIT !
Pas de ruse en DIEU, mon ROCHER ! »
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 

(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens                5 : 6 à 10
 
 
« Que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR »  
 
Frères,
nous gardons toujours confiance,
tout en sachant que nous demeurons loin du SEIGNEUR,
tant que nous demeurons dans ce corps ;
en effet, nous cheminons dans la foi,
non dans la claire vision.
Oui, nous avons confiance,
et nous voudrions plutôt quitter la demeure de ce corps
pour demeurer près du SEIGNEUR.
Mais de toute manière, que nous demeurions dans ce corps ou en dehors,
notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR.
Car il nous faudra tous apparaître à découvert
devant le tribunal du CHRIST,
pour que chacun soit rétribué selon ce qu’il a fait,
soit en bien soit en mal,
pendant qu’il était dans son corps.
 
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc                             4 : 26 à 34
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
 
La SEMENCE est la PAROLE de DIEU ;
le SEMEUR est le CHRIST ;
celui qui LE trouve demeure pour toujours.
 
Alléluia.
  
 
 
 
« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères »  
 
En ce temps-là,
parlant à la foule, JÉSUS disait :
« Il en est du RÈGNE de DIEU
comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour,
qu’il dorme ou qu’il se lève,
la semence germe et grandit,
il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe,
puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr,
il y met la faucille,
puisque le temps de la moisson est arrivé. »
 
Il disait encore :
« À quoi allons-nous comparer le RÈGNE de DIEU ?
Par quelle parabole pouvons-nous LE représenter ?
IL est comme une graine de moutarde :
quand on la sème en terre,
elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée,
elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;
et elle étend de longues branches,
si bien que les oiseaux du ciel
peuvent faire leur nid à son ombre. »
 
Par de nombreuses paraboles semblables,
JÉSUS leur annonçait la PAROLE,
dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
IL ne leur disait rien sans parabole,
mais IL expliquait tout à Ses Disciples en particulier.
 
 
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Dim 17 Juin 2018, 10:57

Lundi 18 Juin 2018
 
De la férie
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           21 : 1 à 16  
 
 
« Naboth a été lapidé et il est mort »
 
En ce temps-là,
    Naboth, de la ville de Yizréel, possédait une vigne
à côté du palais d’Acab, roi de Samarie.
    Acab dit un jour à Naboth :
« Cède-moi ta vigne ;
elle me servira de jardin potager,
car elle est juste à côté de ma maison ;
je te donnerai en échange une vigne meilleure,
ou, si tu préfères,
je te donnerai l’argent qu’elle vaut. »
    Naboth répondit à Acab :
« Que le SEIGNEUR me préserve
de te céder l’héritage de mes pères ! »
    Acab retourna chez lui sombre et irrité,
parce que Naboth lui avait dit :
« Je ne te céderai pas l’héritage de mes pères. »
Il se coucha sur son lit, tourna son visage vers le mur,
et refusa de manger.
    Sa femme Jézabel vint lui dire :
« Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ?
Pourquoi ne veux-tu pas manger ? »
    Il répondit :
« J’ai parlé à Naboth de Yizréel.
Je lui ai dit :
“Cède-moi ta vigne pour de l’argent,
ou, si tu préfères,
pour une autre vigne en échange.”
Mais il a répondu :
“Je ne te céderai pas ma vigne !” »
     Alors sa femme Jézabel lui dit :
« Est-ce que tu es le roi d’Israël, oui ou non ?
Lève-toi, mange, et retrouve ta bonne humeur :
moi, je vais te donner la vigne de Naboth. »
 
    Elle écrivit des lettres au nom d’Acab,
elle les scella du sceau royal,
et elle les adressa aux anciens et aux notables
de la ville où habitait Naboth.
    Elle avait écrit dans ces lettres :
« Proclamez un jeûne,
faites comparaître Naboth devant le peuple.
    Placez en face de lui deux vauriens,
qui témoigneront contre lui :
“Tu as maudit DIEU et le roi !”
Ensuite, faites-le sortir de la ville,
lapidez-le, et qu’il meure ! »
 
    Les anciens et les notables qui habitaient la ville de Naboth
firent ce que Jézabel avait ordonné dans ses lettres.
    Ils proclamèrent un jeûne
et firent comparaître Naboth devant le peuple.
    Alors arrivèrent les deux individus
qui se placèrent en face de lui
et portèrent contre lui ce témoignage :
« Naboth a maudit DIEU et le roi. »
On fit sortir Naboth de la ville,
on le lapida, et il mourut.
    Puis on envoya dire à Jézabel :
« Naboth a été lapidé et il est mort. »
    Lorsque Jézabel en fut informée, elle dit à Acab :
« Va, prends possession de la vigne de ce Naboth
qui a refusé de la céder pour de l’argent,
car il n’y a plus de Naboth : il est mort. »
    Quand Acab apprit que Naboth était mort,
il se rendit à la vigne de Naboth
et en prit possession.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Prière d’un homme reçu chez le SEIGNEUR  

 
Du répertoire du chef de chorale. Avec accompagnement de flûtes. Psaume appartenant au recueil de David.   
 
Psaume 5 , entièrement

 
 
 
Psaume  5  :  2 et 3, 5 et 6ab, 6c et 7

 
R/ Comprends ma plainte, SEIGNEUR.
 
Écoute mes paroles, SEIGNEUR,
comprends ma plainte ;
entends ma voix qui T’appelle,
Ô mon ROI et mon DIEU !
R/
 
TU n’es pas un DIEU ami du mal,
chez TOI, le méchant n’est pas reçu.
Non, l’insensé ne tient pas
devant ton regard.
R/
 
TU détestes tous les malfaisants,
TU extermines les menteurs ;
l’homme de ruse et de sang,
le SEIGNEUR le hait.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 38 à 42
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE EST LA LUMIÈRE de mes pas,
la LAMPE de ma route.
Alléluia.
 
(Ps 118, 105)
  
 
 
 
«  Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
 
Œil pour œil, et dent pour dent.
 
    Eh bien ! Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant ;
mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite,
tends-lui encore l’autre.
    Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice
et prendre ta tunique,
laisse-lui encore ton manteau.
    Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas,
fais-en deux mille avec lui.
    À qui te demande, donne ;
à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Lun 18 Juin 2018, 10:23

Mardi 19 Juin 2018
 
Saint Romuald 
Mort en 1027. Natif de Ravenne, il fonda à Camaldoli (Toscane) un ordre original, les Camaldules, qui comprenait à la fois des moines et des ermites.
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Premier Livre des Rois           21 : 16 à 29  
 
 
« Tu as fait pécher Israël »
 
Après la mort de Naboth,
    la PAROLE DU SEIGNEUR fut adressée au Prophète Élie de Tishbé :
    « Lève-toi, va trouver Acab,
qui règne sur Israël à Samarie.
Il est en ce moment dans la vigne de Naboth,
où il s’est rendu pour en prendre possession.
    Tu lui diras :
“AINSI PARLE LE SEIGNEUR :
Tu as commis un meurtre,
et maintenant tu prends possession.
C’est pourquoi, ainsi PARLE LE SEIGNEUR :
À l’endroit même où les chiens ont lapé le sang de Naboth,
les chiens laperont ton sang à toi aussi.” »
    Acab dit à Élie :
« Tu m’as donc retrouvé, toi, mon ennemi ! »
Élie répondit :
« Oui, je t’ai retrouvé.
Puisque tu t’es déshonoré
en faisant ce qui est mal aux YEUX DU SEIGNEUR,
    je vais faire venir sur toi le malheur :
je supprimerai ta descendance,
j’exterminerai tous les mâles de ta maison,
esclaves ou hommes libres en Israël.
    Je ferai à ta maison ce que j’ai fait à celle de Jéroboam, fils de Nebath,
et à celle de Baasa, fils d’Ahias, tes prédécesseurs,
car tu as provoqué ma colère et fait pécher Israël.
    Et le SEIGNEUR a encore CETTE PAROLE contre Jézabel :
“Les chiens dévoreront Jézabel
sous les murs de la ville de Yizréel !”
     Celui de la maison d’Acab qui mourra dans la ville
sera dévoré par les chiens ;
celui qui mourra dans la campagne
sera dévoré par les oiseaux du ciel. »
 
    On n’a jamais vu personne se déshonorer comme Acab
en faisant comme lui ce qui est mal aux YEUX DU SEIGNEUR,
sous l’influence de sa femme Jézabel.
    Il s’est conduit d’une manière abominable
en s’attachant aux idoles, comme faisaient les Amorites
que le SEIGNEUR avait chassés devant les Israélites.
 
    Quand Acab entendit les PAROLES prononcées par Élie,
il déchira ses habits,
se couvrit le corps d’une toile à sac – un vêtement de pénitence – ;
et il jeûnait, il gardait la toile à sac pour dormir,
et il marchait lentement.
    Alors la PAROLE DU SEIGNEUR fut adressée à Élie :
    « Tu vois comment Acab s’est humilié devant moi !
Puisqu’il s’est humilié devant moi,
je ne ferai pas venir le malheur de son vivant ;
c’est sous le règne de son fils
que je ferai venir le malheur sur sa maison. »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  Prière pour obtenir le pardon  

 
Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au  recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabbée.  
 
Psaume 50 (51) , entièrement

 
 
 
Psaume  50 (51)  :  3 et 4, 5 et 6ab, 11 et 16

 
R/ Pitié, SEIGNEUR, car nous avons péché !
 
Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/
 
Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre TOI, ET TOI SEUL, j’ai péché,
ce qui est mal à TES YEUX, je l’ai fait.
R/
 
Détourne TA FACE de mes fautes,
enlève tous mes péchés.
Libère-moi du sang versé, DIEU, mon DIEU SAUVEUR,
et ma langue acclamera TA JUSTICE.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     5 : 43 à 48
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
 
(cf. Jn 13, 34)
  
 
 
 
«  Aimez vos ennemis  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
 
Tu aimeras ton prochain
et tu haïras ton ennemi.

 
    Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Aimez vos ennemis,
et priez pour ceux qui vous persécutent,
    afin d’être vraiment les Fils de votre PÈRE qui est aux Cieux ;
car IL fait lever Son Soleil sur les méchants et sur les bons,
IL fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
    En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Et si vous ne saluez que vos frères,
que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Vous donc, vous serez parfaits
comme votre PÈRE CÉLESTE EST PARFAIT. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Mar 19 Juin 2018, 10:30

Mercredi 20 Juin 2018
 
De la férie
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Deuxième Livre des Rois           2 : 1, 6 à 14  
 
 
« Un char de feu les sépara. Alors, Élie monta au Ciel »
 
Voici comment le SEIGNEUR enleva Élie au Ciel dans un ouragan.
Ce jour-là, Élie et Élisée étaient partis de Guilgal.
    Arrivés à Jéricho, Élie dit à Élisée :
« Arrête-toi ici ;
et moi, le SEIGNEUR m’envoie au Jourdain. »
Mais Élisée répliqua :
« Par le SEIGNEUR QUI EST VIVANT,
et par ta vie,
je ne te quitterai pas. »
Ils continuèrent donc tous les deux.
    Cinquante frères-prophètes, qui les avaient suivis,
s’arrêtèrent à distance,
pendant que tous deux se tenaient au bord du Jourdain.
    Élie prit son manteau, le roula et en frappa les eaux,
qui s’écartèrent de part et d’autre.
Ils traversèrent tous deux à pied sec.
    Pendant qu’ils passaient, Élie dit à Élisée :
« Dis-moi ce que tu veux que je fasse pour toi
avant d’être enlevé loin de toi. »
Élisée répondit :
« Que je reçoive une double part
de l’ESPRIT que tu as reçu ! »
    Élie reprit :
« Tu demandes quelque chose de difficile :
tu l’obtiendras
si tu me vois lorsque je serai enlevé loin de toi.
Sinon, tu ne l’obtiendras pas. »
 
    Ils étaient en train de marcher tout en parlant
lorsqu’un char de feu, avec des chevaux de feu, les sépara.
Alors, Élie monta au Ciel dans un ouragan.
    Élisée le vit et se mit à crier :
« Mon père !…Mon père !…
Char d’Israël et ses cavaliers ! »
Puis il cessa de le voir.
Il saisit ses vêtements et les déchira en deux.
    Il ramassa le manteau qu’Élie avait laissé tomber,
il revint et s’arrêta sur la rive du Jourdain.
    Avec le manteau d’Élie, il frappa les eaux,
mais elles ne s’écartèrent pas.
Élisée dit alors :
« Où est donc le SEIGNEUR, le DIEU d’Élie ? »
Il frappa encore une fois,
les eaux s’écartèrent,
et il traversa.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
  SEIGNEUR, c’est TOI qui es ma sécurité  

 
Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au  recueil de David.
 
Psaume 30 (31) , entièrement

 
 
 
Psaume  30 (31)  :  20, 21, 24

 
R/ Soyez forts, prenez courage,
vous tous qui espérez le SEIGNEUR !

 
Qu’ils sont GRANDS, TES BIENFAITS !
Tu les réserves à ceux qui TE craignent.
TU combles, à la face du monde,
ceux qui ont en TOI leur refuge.
R/
 
TU les caches au plus SECRET DE TA FACE,
loin des intrigues des hommes.
TU leur réserves un lieu sûr,
loin des langues méchantes.
R/
 
Aimez le SEIGNEUR, vous, Ses Fidèles :
le SEIGNEUR veille sur Les Siens ;
mais IL rétribue avec RIGUEUR
qui se montre arrogant.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     6 : 1 à 6, 16 à 18
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera MA PAROLE, dit le SEIGNEUR ;
MON PÈRE l’aimera, et NOUS viendrons vers lui.
Alléluia.
 
(Jn 14, 23)
  
 
 
 
«  Ton PÈRE qui voit dans le secret te le rendra  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre PÈRE qui est aux Cieux.
    Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
    afin que ton aumône reste dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.
 
    Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu pries,
retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton PÈRE qui est présent dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.
 
    Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
    ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton PÈRE qui est présent au plus secret ;
ton PÈRE qui voit au plus secret
te le rendra. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Mer 20 Juin 2018, 10:39

Jeudi 21 Juin 2018
 
Saint Louis de Gonzague
1568-1591. Issu d’une illustre famille de Mantoue, il renonça à ses droits pour entrer chez les Jésuites. Il mourut, à 23 ans, après s’être dévoué auprès des pestiférés de Rome. 
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre de Ben Sira le Sage  (Siracide)           48 : 1 à 14  
 
 
« Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit »
 
Le Prophète Élie surgit comme un feu,
sa parole brûlait comme une torche.
    Il fit venir la famine sur Israël,
et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre.
    Par la PAROLE DU SEIGNEUR, il retint les eaux du ciel,
et à trois reprises il en fit descendre le feu.
    Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges !
Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ?
    Toi qui as réveillé un mort
et, par la PAROLE DU TRÈS-HAUT, l’as fait revenir du séjour des morts ;
    toi qui as précipité des rois vers leur perte,
et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ;
    toi qui as entendu au Sinaï des reproches,
au mont Horeb des décrets de châtiment ;
    toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance,
et à des Prophètes pour prendre ta succession ;
    toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu
par un char aux coursiers de feu ;
    toi qui fus préparé pour la fin des temps,
ainsi qu’il est écrit,
afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate,
afin de ramener le cœur des pères vers les fils
et de rétablir les tribus de Jacob…
    heureux ceux qui te verront,
heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ;
nous aussi, nous posséderons la vraie vie.
 
    Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon,
Élisée fut rempli de son esprit,
et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé,
personne n’a pu le faire fléchir.
    Rien ne lui résista,
et, jusque dans la tombe,
son corps manifesta son pouvoir de Prophète.
    Pendant sa vie, il a fait des prodiges ;
après sa mort, des œuvres merveilleuses.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
Le SEIGNEUR est ROI; joie sur toute la Terre

 
Psaume 96 (97) , entièrement

 
 
Psaume  96 (97)  :  1 et 2, 3 et 4, 5 et 6, 7 et 10ab

 
R/ Que le SEIGNEUR soit votre joie, hommes justes !
 
Le SEIGNEUR EST ROI ! Exulte la Terre !
Joie pour les îles sans nombre !
Ténèbre et nuée L’entourent,
JUSTICE ET DROIT sont l’APPUI de SON TRÔNE.
R/
 
Devant LUI s’avance un feu
qui consume alentour ses ennemis.
Quand SES ÉCLAIRS illuminèrent le monde,
la Terre LE vit et s’affola.
R/
 
Les montagnes fondaient comme cire devant le SEIGNEUR,
devant le MAÎTRE de toute la Terre.
Les Cieux ont proclamé SA JUSTICE,
et tous les peuples ont vu SA GLOIRE.
R/
 
Honte aux serviteurs d’idoles qui se vantent de vanités !
À genoux devant LUI, tous les dieux !
Haïssez le mal, vous qui aimez le SEIGNEUR,
car IL garde la Vie de Ses Fidèles.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     6 : 7 à 15
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
c’est en LUI que nous crions « ABBA », PÈRE.
Alléluia.
 
(Rm 8, 15bc)
  
 
 
 
«  Vous donc, priez ainsi  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Lorsque vous priez,
ne rabâchez pas comme les païens :
ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
    Ne les imitez donc pas,
car votre PÈRE sait de quoi vous avez besoin,
avant même que vous l’ayez demandé.
    Vous donc, priez ainsi :
 
Notre PÈRE, qui es aux Cieux,
que TON NOM soit sanctifié,
    que TON RÈGNE vienne,
que TA VOLONTÉ soit faite
sur la Terre comme au Ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
    Remets-nous nos dettes,
comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes
à nos débiteurs.
    Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
 
    Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes,
votre PÈRE CÉLESTE vous pardonnera aussi.
    Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes,
votre PÈRE non plus ne pardonnera pas vos fautes. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Jeu 21 Juin 2018, 10:54

Vendredi 22 Juin 2018
 
Saint Jean Fisher, Évêque et Saint Thomas More ; Martyrs 
Morts en 1535. Jean Fisher, Évêque de Rochester, et Thomas More, chancelier d’Angleterre, furent tous deux décapités à cause de leur opposition au schisme du roi Henri VIII.
 
Saint Paulin de Nole, Évêque 
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Deuxième Livre des Rois           11 : 1 à 4, 9 à 18, 20
 
 
« On donna l’onction à Joas et on l’acclama en criant : “Vive le roi ! »
 
En ces jours-là,
    lorsque Athalie, mère d’Ocozias,
apprit que son fils était mort,
elle entreprit de faire périr toute la descendance royale.
    Mais Josabeth, fille du roi Joram et sœur d’Ocozias,
prit Joas, un des fils du roi Ocozias,
pour le soustraire au massacre.
Elle le cacha, lui et sa nourrice,
dans une chambre de la MAISON DU SEIGNEUR,
pour le dissimuler aux regards d’Athalie ;
c’est ainsi qu’il évita la mort.
    Il demeura avec Josabeth pendant six ans,
caché dans la MAISON DU SEIGNEUR,
tandis qu’Athalie régnait sur le pays.
 
    Au bout de sept ans,
le prêtre Joad envoya chercher
les officiers des mercenaires et des gardes,
et les fit venir près de lui dans la MAISON DU SEIGNEUR.
Il conclut une alliance avec eux,
leur fit prêter serment dans la MAISON DU SEIGNEUR,
et leur montra le fils du roi.
    Les officiers exécutèrent tous les ordres du prêtre Joad.
Chacun prit ses hommes,
ceux qui entraient en service le jour du sabbat,
et ceux qui en sortaient ce jour-là,
et tous rejoignirent le prêtre Joad.
    Celui-ci leur remit les lances et les carquois du roi David,
qui étaient conservés dans la MAISON DU SEIGNEUR.
    Les gardes se postèrent, les armes à la main, devant l’autel,
du côté sud et du côté nord de la Maison,
afin d’entourer le futur roi.
    Alors Joad fit avancer le fils du roi,
lui remit le diadème et la Charte de l’Alliance,
et on le fit roi.
On lui donna l’onction,
on l’acclama en battant des mains et en criant :
« Vive le roi ! »
 
    Athalie entendit cette clameur des gardes et du peuple,
et elle accourut vers le peuple à la MAISON DU SEIGNEUR.
    Et voilà ce qu’elle vit :
le roi debout sur l’estrade, selon le rituel ;
auprès de lui les officiers et les trompettes,
et tout le peuple du pays criant sa joie
tandis que les trompettes sonnaient.
Alors, elle déchira ses vêtements et s’écria :
« Trahison ! Trahison ! »
    Le prêtre Joad donna cet ordre aux officiers :
« Faites-la sortir de la Maison, à travers vos rangs.
Si quelqu’un veut la suivre, frappez-le par l’épée. »
En effet, le prêtre Joad avait interdit
de la mettre à mort dans la MAISON DU SEIGNEUR.
    On mit la main sur elle,
et elle arriva au palais par la porte des Chevaux.
C’est là qu’elle fut mise à mort.
 
    Joad conclut une alliance
entre le SEIGNEUR, le roi et le peuple,
pour que le peuple soit le Peuple du SEIGNEUR ;
il conclut l’alliance entre le roi et le peuple.
    Alors, tous les gens du pays entrèrent dans le temple de Baal
et le démolirent.
Ils mirent en pièces ses autels et ses statues
et, devant les autels, ils tuèrent Matane, prêtre de Baal.
Le prêtre Joad posta ensuite des gardes
devant la MAISON DU SEIGNEUR.
    Tous les gens du pays étaient dans la joie,
et la ville retrouva le calme.
Quant à Athalie,
on l’avait mise à mort par l’épée dans la maison du roi.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
Sion, RÉSIDENCE du  SEIGNEUR  et ville de David.

 
Chant des pèlerinages.
 
Psaume 131 (132) , entièrement

 
 
 
Psaume  131 (132)  :  11, 12, 13 et 14, 17 et 18

 
R/ Le SEIGNEUR a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’IL désire.

 
Le SEIGNEUR l’a juré à David,
et jamais IL ne reprendra SA PAROLE :
« C’est un homme issu de toi
que Je placerai sur ton trône.
R/
 
« Si tes fils gardent MON ALLIANCE,
les VOLONTÉS que Je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siégeront sur le trône dressé pour toi. »
R/
 
Car le SEIGNEUR a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’IL désire :
« Voilà Mon REPOS à tout jamais,
c’est le séjour que J’avais désiré.
R/
 
« Là, Je ferai germer la force de David ;
pour Mon MESSIE, J’ai allumé une lampe.
Je vêtirai SES ENNEMIS de honte,
mais, sur LUI, la COURONNE FLEURIRA. »
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     6 : 19 à 23
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.
 
(Mt 5, 3)
  
 
 
 
«  Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Ne vous faites pas de trésors sur la Terre,
là où les mites et les vers les dévorent,
où les voleurs percent les murs pour voler.
    Mais faites-vous des trésors dans le Ciel,
là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent,
pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
    Car là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur.
 
    La lampe du corps, c’est l’œil.
Donc, si ton œil est limpide,
ton corps tout entier sera dans la LUMIÈRE ;
    mais si ton œil est mauvais,
ton corps tout entier sera dans les ténèbres.
Si donc la Lumière qui est en toi est ténèbres,
comme elles seront grandes, les ténèbres ! »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Ven 22 Juin 2018, 10:43

Samedi 23 Juin 2018
 
 
Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.
 
De la férie
 
11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Deuxième Livre des  Chroniques           24 : 17 à 25
 
 
« Zacharie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel  »
 
Après la mort de Joad,
les princes de Juda vinrent se prosterner devant le roi Joas,
et alors le roi les écouta.
    Les gens abandonnèrent
la MAISON DU SEIGNEUR, DIEU de leurs pères,
pour servir les poteaux sacrés et les idoles.
À cause de cette infidélité,
la colère de DIEU s’abattit sur Juda et sur Jérusalem.
    Pour les ramener à LUI, DIEU envoya chez eux des Prophètes.
Ceux-ci transmirent le message,
mais personne ne les écouta.
    DIEU revêtit de SON ESPRIT
Zacharie, le fils du prêtre Joad.
Zacharie se présenta devant le peuple et lui dit :
« AINSI PARLE DIEU :
Pourquoi transgressez-vous
les COMMANDEMENTS DU SEIGNEUR ?
Cela fera votre malheur :
puisque vous avez abandonné le SEIGNEUR,
le SEIGNEUR vous abandonne. »
    Ils s’ameutèrent alors contre lui
et, par commandement du roi, le lapidèrent
sur le parvis de la MAISON DU SEIGNEUR.
    Le roi Joas, en faisant mourir Zacharie, fils de Joad,
oubliait la fidélité que Joad lui avait témoignée.
Zacharie s’était écrié en mourant :
« Que le SEIGNEUR le voie, et qu’IL fasse justice ! »
 
    Or, à la fin de l’année, l’armée d’Aram monta contre le roi Joas
et arriva en Juda et à Jérusalem.
Ses hommes massacrèrent tous les princes du peuple
et envoyèrent tout le butin au roi de Damas.
    L’armée d’Aram ne comptait qu’un petit nombre d’hommes,
et pourtant le SEIGNEUR leur livra une armée très importante,
parce que les gens de Juda avaient abandonné le SEIGNEUR,
DIEU de leurs pères ;
et Joas reçut le châtiment qu’il méritait.
    Lorsque les Araméens partirent,
le laissant dans de grandes souffrances,
ses serviteurs complotèrent contre lui
parce qu’il avait répandu le sang du fils du prêtre Joad,
et ils le tuèrent sur son lit.
Il mourut, et on l’ensevelit dans la Cité de David,
mais non pas dans les tombeaux des rois.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
Où sont les promesses faites à David ?

 
Poème chanté attribué à Étan l’Ezrahite.
 
Psaume 88 (89) , entièrement

 
 
 
Psaume  88 (89)  :  4 et 5, 29 et 30, 31 et 32, 33 et 34

 
R/ Sans fin, je lui garderai mon amour.
 
« Avec mon élu, J’ai fait une alliance,
J’ai juré à David, mon serviteur :
J’établirai ta dynastie pour toujours,
Je te bâtis un trône pour la suite des âges. »
R/
 
« Sans fin Je lui garderai MON AMOUR,
mon ALLIANCE avec lui sera fidèle ;
Je fonderai sa dynastie pour toujours,
son trône aussi durable que les Cieux.
R/
 
« Si ses fils abandonnent MA LOI
et ne suivent pas MES VOLONTÉS,
s’ils osent violer MES PRÉCEPTES
et ne gardent pas MES COMMANDEMENTS.
R/
 
« Je punirai leur faute en les frappant.
et Je châtierai leur révolte,
mais sans lui retirer MON AMOUR,
ni démentir MA FIDÉLITÉ. »
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     6 : 24 à 34
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était riche,
pour que vous deveniez riches par SA PAUVRETÉ.
Alléluia.
 
(cf. 2 Co 8, 9)
  
 
 
 
«  Ne vous faites pas de souci pour demain  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Nul ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’Argent.
 
    C’est pourquoi Je vous dis :
Ne vous souciez pas,
pour votre vie, de ce que vous mangerez,
ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez.
La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture,
et le corps plus que les vêtements ?
    Regardez les oiseaux du ciel :
ils ne font ni semailles ni moisson,
ils n’amassent pas dans des greniers,
et votre PÈRE CÉLESTE les nourrit.
Vous-mêmes, ne valez-vous pas
beaucoup plus qu’eux ?
    Qui d’entre vous, en se faisant du souci,
peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
    Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?
Observez comment poussent les lis des champs :
ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
    Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire,
n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
    Si DIEU donne un tel vêtement à l’herbe des champs,
qui est là aujourd’hui,
et qui demain sera jetée au feu,
ne fera-t-il pas bien davantage pour vous,
hommes de peu de foi ?
 
    Ne vous faites donc pas tant de souci ;
ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?”
ou bien : “Qu’allons-nous boire ?”
ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
     Tout cela, les païens le recherchent.
Mais votre PÈRE CÉLESTE sait que vous en avez besoin.
    Cherchez d’abord le ROYAUME DE DIEU et SA JUSTICE,
et tout cela vous sera donné par surcroît.
    Ne vous faites pas de souci pour demain :
demain aura souci de lui-même ;
à chaque jour suffit sa peine. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Sam 23 Juin 2018, 12:33

Dimanche 24 Juin 2018
 
 
Nativité de Saint Jean Baptiste 
Solennité
 
 
12ième Dimanche du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre du Prophète Isaïe                                      49 : 1 à 6
 
 
« Je fais de toi la lumière des nations »
 
Écoutez-moi,
îles lointaines !
Peuples éloignés, soyez attentifs !
J’étais encore dans le sein maternel
quand le SEIGNEUR m’a appelé ;
j’étais encore dans les entrailles de ma mère
quand IL a prononcé mon nom.
IL a fait de ma bouche une épée tranchante,
IL m’a protégé par l’ombre de Sa MAIN ;
IL a fait de moi une flèche acérée,
IL m’a caché dans Son CARQUOIS.
IL m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi Je manifesterai Ma SPLENDEUR. »
Et moi, je disais :
« Je me suis fatigué pour rien,
c’est pour le néant, c’est en pure perte
que j’ai usé mes forces. »
Et pourtant, mon droit subsistait auprès du SEIGNEUR,
ma récompense, auprès de mon DIEU.
Maintenant le SEIGNEUR parle,
LUI qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois Son Serviteur,
que je LUI ramène Jacob,
que je LUI rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux YEUX du SEIGNEUR,
c’est mon DIEU qui est ma FORCE.
Et IL dit :
« C’est trop peu que tu sois mon Serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
Je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon SALUT parvienne
jusqu’aux extrémités de la Terre. »
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Merci au DIEU LIBÉRATEUR 

 

[Psaume 138 (139) ;  entièrement] 

 
 
 
Psaume 138 (139) : 1 et 2 et 3b, 13 et 14ab, 14cd et 15ab

 
R/ Je TE rends grâce, Ô mon DIEU,
pour tant de MERVEILLES.

 
TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées,
tous mes chemins TE sont familiers.
R/

 
C’est TOI qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant TOI le Prodige,
l’être étonnant que je suis.
R/

 
Étonnantes sont TES ŒUVRES,
toute mon âme le sait.
Mes os n’étaient pas cachés pour TOI
quand j’étais façonné dans le secret.
R/

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
 
 
 
 

(Deuxième lecture)
Livre des Actes des Apôtres                           13 : 22 à 26  
 
 
« Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT de JÉSUS »
 
En ces jours-là,
dans la synagogue d’Antioche de Pisidie,
Paul disait aux Juifs :
« DIEU a, pour nos pères, suscité David comme roi,
et IL lui a rendu ce témoignage :
 
J’ai trouvé David, fils de Jessé ;
c’est un homme selon Mon CŒUR
qui réalisera toutes Mes VOLONTÉS.

 
De la descendance de David,
DIEU, selon la PROMESSE,
a fait sortir un SAUVEUR pour Israël :
c’est JÉSUS,
dont Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT
en proclamant avant LUI  un baptême de conversion
pour tout le peuple d’Israël.
Au moment d’achever sa course,
Jean disait :
“Ce que vous pensez que je suis,
je ne le suis pas.
Mais LE VOICI QUI VIENT après moi,
et je ne suis pas digne de retirer les sandales de Ses PIEDS.”
Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent DIEU,
c’est à nous que la PAROLE du SALUT a été envoyée. »
 
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc                             1 : 57 à 66, 80
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
 
Toi, petit enfant,
tu seras appelé Prophète du TRÈS-HAUT :
tu marcheras devant, en présence du SEIGNEUR,
et tu prépareras Ses CHEMINS.
 
Alléluia.
(Lc 1, 76)
  
 
 
 
« Jean est son nom  »
 
Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter,
elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent
que le SEIGNEUR lui avait montré la GRANDEUR de Sa MISÉRICORDE,
et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant.
Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara :
« Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père
comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit :
« Jean est son nom. »
Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia :
il parlait et il bénissait DIEU.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage
et, dans toute la région montagneuse de Judée,
on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient
les conservaient dans leur cœur et disaient :
« Que sera donc cet enfant ? »
En effet, la MAIN du SEIGNEUR était avec lui.
 
L’enfant grandissait
et son esprit se fortifiait.
Il alla vivre au désert
jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.
 
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Hier à 10:51

Lundi 25 Juin 2018
 
De la férie
 
12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Deuxième Livre des  Rois           17 : 5 à 8, 13 à 15a, 18
 
 
« Le SEIGNEUR a écarté les tribus d’Israël loin de SA FACE. Il n’est resté que la seule tribu de Juda  »
 
En ces jours-là,
    Salmanasar, roi d’Assour, lança des attaques
à travers tout le pays d’Israël,
et monta contre Samarie,
qu’il assiégea pendant trois ans.
    La neuvième année du règne d’Osée,
il s’empara de Samarie
et déporta les gens d’Israël au pays d’Assour.
    Cela arriva
parce que les fils d’Israël avaient péché contre le SEIGNEUR leur DIEU,
LUI qui les avait fait monter du pays d’Égypte
et les avait arrachés au pouvoir de Pharaon, roi d’Égypte.
Ils avaient adoré d’autres dieux
    et suivi les coutumes des nations
que le SEIGNEUR avait dépossédées devant eux.
Voilà ce qu’avaient fait les rois d’Israël.
    Or, le SEIGNEUR avait donné cet avertissement
à Israël et à Juda,
par l’intermédiaire de tous les Prophètes et de tous les voyants :
« Détournez-vous de votre conduite mauvaise.
Observez MES COMMANDEMENTS et MES DÉCRETS,
selon toute la Loi que J’ai prescrite à vos pères
et que Je leur ai fait parvenir
par l’intermédiaire de Mes Serviteurs les Prophètes. »
    Mais ils n’ont pas obéi et ils ont raidi leur nuque
comme l’avaient fait leurs pères,
qui n’avaient pas fait confiance au SEIGNEUR leur DIEU.
    Ils ont méprisé SES LOIS,
ainsi que l’Alliance qu’IL avait conclue avec leurs pères
et les avertissements qu’IL leur avait donnés.
    Alors le SEIGNEUR s’est mis dans une grande colère
contre les tribus d’Israël
et les a écartées loin de SA FACE.
Il n’est resté que la seule tribu de Juda.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
DIEU répond aux appels de Son Peuple vaincu

 
Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur la guitare. Poème commémoratif appartenant au recueil de David. Pour enseigner. Il fait allusion à l’expédition menée par David contre les Syriens de Mésopotamie et ceux de Soba. Au retour Joab battit l’armée de l’Édom, soit douze mille hommes, dans la vallée du Sel.  
 
Psaume 59 (60) , entièrement

 
 
 
Psaume  59 (60)  :  3 et 4, 5 et 6, 13 et 14  

 
R/ Sauve-nous par TA DROITE,
SEIGNEUR, réponds-nous !

 
DIEU, TU nous as rejetés, brisés ;
TU étais en colère, reviens-nous !
TU as secoué, disloqué le pays ;
répare ses brèches : il s’effondre.
R/
 
TU mets à dure épreuve Ton Peuple,
TU nous fais boire un vin de vertige.
TU as donné un étendard à Tes Fidèles,
était-ce pour qu’ils fuient devant l’arc ?
R/
 
Porte-nous secours dans l’épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec DIEU nous ferons des prouesses,
et LUI piétinera nos oppresseurs !
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     7 : 1 à 5
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
ELLE EST VIVANTE, efficace, la PAROLE DE DIEU ;
ELLE juge des intentions et des pensées du cœur.
Alléluia.
 
(cf. He 4, 12)
  
 
 
 
«  Enlève d’abord la poutre de ton œil  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Ne jugez pas,
pour ne pas être jugés ;
    de la manière dont vous jugez,
vous serez jugés ;
de la mesure dont vous mesurez,
on vous mesurera.
    Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ;
et la poutre qui est dans ton œil,
tu ne la remarques pas ?
    Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère :
“Laisse-moi enlever la paille de ton œil”,
alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ?
    Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ;
alors tu verras clair
pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    Aujourd'hui à 10:32

Mardi 26 Juin 2018
 
De la férie
 
12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Deuxième Livre des  Rois           19 : 9b à 11, 14 à 21, 31 à 35a, 36
 
 
« Je protégerai cette ville, Je la sauverai à cause de MOI-MÊME et à cause de David  »
 
En ces jours-là,
    Sennakérib, roi d’Assour, envoya des messagers dire à Ézékias :
    « Vous parlerez à Ézékias, roi de Juda, en ces termes :
Ne te laisse pas tromper par ton DIEU,
en qui tu mets ta confiance,
et ne dis pas :
“Jérusalem ne sera pas livrée
aux mains du roi d’Assour !”
     Tu sais bien ce que les rois d’Assour
ont fait à tous les pays :
ils les ont voués à l’anathème.
Et toi seul, tu serais délivré ? »
 
    Ézékias prit la lettre de la main des messagers ;
il la lut.
Puis il monta à la MAISON DU SEIGNEUR,
déplia la lettre devant le SEIGNEUR,
    et, devant LUI, pria en disant :
« SEIGNEUR, DIEU d’Israël, TOI qui sièges sur les Kéroubim,
TU ES LE SEUL DIEU de tous les royaumes de la Terre,
c’est TOI qui as fait le Ciel et la Terre.
    Prête l’oreille, SEIGNEUR, et entends,
ouvre les yeux, SEIGNEUR, et vois !
Écoute le message envoyé par Sennakérib
pour insulter le DIEU VIVANT.
    Il est vrai, SEIGNEUR, que les rois d’Assour
ont ravagé les nations et leur territoire,
    et brûlé leurs dieux :
en réalité, ce n’étaient pas des dieux,
mais un ouvrage de mains d’hommes,
fait avec du bois et de la pierre ;
c’est pourquoi ils ont pu les faire disparaître.
    Maintenant, je T’en supplie, SEIGNEUR notre DIEU,
sauve-nous de la main de Sennakérib,
et tous les royaumes de la Terre
sauront que TU ES, SEIGNEUR, LE SEUL DIEU ! »
 
    Alors le Prophète Isaïe, fils d’Amots, envoya dire à Ézékias :
« Ainsi parle le SEIGNEUR, DIEU d’Israël :
J’ai entendu la prière que tu M’as adressée
au sujet de Sennakérib, roi d’Assour.
    Voici la PAROLE que le SEIGNEUR a prononcée contre lui :
Elle te méprise, elle te nargue,
la vierge, la fille de Sion.
Elle hoche la tête pour se moquer de toi,
la fille de Jérusalem.
    Oui, un reste sortira de Jérusalem,
et des survivants, de la montagne de Sion.
Il fera cela, l’amour jaloux du SEIGNEUR !
 
    Et voici ce que dit le SEIGNEUR au sujet du roi d’Assour :
Il n’entrera pas dans cette ville,
il ne lui lancera pas une seule flèche,
il ne lui opposera pas un seul bouclier,
il n’élèvera pas un seul remblai :
    il retournera par le chemin
par lequel il est venu.
Non, il n’entrera pas dans cette ville,
– ORACLE du SEIGNEUR.
    Je protégerai cette ville, Je la sauverai
à cause de MOI-MÊME
et à cause de David mon serviteur. »
 
    La nuit même, l’Ange du SEIGNEUR sortit
et frappa 185 000 hommes dans le camp assyrien.
Le matin, quand on se leva, ce n’était que des cadavres.
    Sennakérib, roi d’Assour, plia bagage et s’en alla.
Il revint à Ninive et y demeura.
 
– PAROLE du SEIGNEUR.  

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
La CITÉ du GRAND ROI

 
Chant. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.   
 
Psaume 47 (48) , entièrement

 
 
 
Psaume  47 (48)  :  2 et 3ab, 3cd et 4, 10 et 11cd   

 
R/ La ville du SEIGNEUR,
DIEU l’affermira pour toujours.

 
IL EST GRAND, le SEIGNEUR, HAUTEMENT LOUÉ,
dans la ville de notre DIEU,
SA SAINTE MONTAGNE, altière et belle,
joie de toute la Terre.
R/
 
La Montagne de Sion, c’est le pôle du monde,
la cité du GRAND ROI ;
DIEU se révèle, en ses palais,
vraie citadelle.
R/
 
DIEU, nous revivons TON AMOUR
au milieu de TON TEMPLE.
TA MAIN DROITE qui donne la VICTOIRE
réjouit la Montagne de Sion.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu     7 : 6, 12 à 14  
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, JE SUIS LA LUMIÈRE du monde, dit le SEIGNEUR.
Celui qui Me suit aura la LUMIÈRE de la VIE.
Alléluia.
 
(Jn 8, 12)
  
 
 
 
«  Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux  »
 
En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
    « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ;
ne jetez pas vos perles aux pourceaux,
de peur qu’ils ne les piétinent,
puis se retournent pour vous déchirer.
 
    Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous,
faites-le pour eux, vous aussi :
voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.
 
    Entrez par la porte étroite.
Elle est grande, la porte,
il est large, le chemin
qui conduit à la perdition ;
et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
    Mais elle est étroite, la porte,
il est resserré, le chemin
qui conduit à la vie ;
et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
 
 
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour    

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NDEspérance :: Accueil :: Nos Forums :: Vie de l'Eglise :: Homélies +lectures du jour-
Sauter vers: