NDEspérance

Forum sous la protection de Marie de l'Espérance
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Jésus C.E.F.fr

Liturgie des Heures

Paroles Ste Thérèse

Pensées du jour

Pour Aujourd'hui

Psaume dans la ville

Saint du jour

Site du Vatican

Textes du jour

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 50 le Ven 19 Oct 2012, 13:15

Combattez les spams : Cliquez ici


Partagez | 
 

 Textes Liturgiques du jour, 8 Août 2017 : 18ième semaine du Temps Ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 46
_

MessageSujet: Textes Liturgiques du jour, 8 Août 2017 : 18ième semaine du Temps Ordinaire    Lun 07 Aoû 2017, 10:43

Mardi 8 Août 2017
 
Saint Dominique, Prêtre
  Vers 1170-1221. Fondateur de l’ordre des frères prêcheurs (ou Dominicains). Il lutta contre la propagation du catharisme par la prédication évangélique et par l’exemple d’une pauvreté radicale.
 
18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A
 
 
 
 
 
 

(Première lecture)
Livre des Nombres                                          12 : 1 à 13
 
 
« Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? C’est de vive voix que JE lui parle »
 
En ces jours-là,
    parce que Moïse avait épousé une femme éthiopienne,
sa sœur Miryam et son frère Aaron se mirent à le critiquer.
    Ils disaient :
« Le SEIGNEUR parle-t-IL uniquement par Moïse ?
Ne parle-t-IL pas aussi par nous ? »
Le SEIGNEUR entendit.
    – Or, Moïse était très humble,
l’homme le plus humble que la Terre ait porté.
    Soudain, le SEIGNEUR dit à Moïse, à Aaron et à Miryam :
« Sortez tous les trois pour aller à la Tente de la ren-contre. »
Ils sortirent tous les trois.
    Le SEIGNEUR descendit dans la COLONNE de NUÉE
et s’arrêta à l’entrée de la Tente.
IL appela Aaron et Miryam ;
tous deux s’avancèrent, et IL leur dit :
    « Écoutez bien MES PAROLES :
Quand il y a parmi vous un Prophète du SEIGNEUR,
Je Me fais connaître à lui dans une vision,
Je lui parle dans un songe.
    Il n’en est pas ainsi pour mon serviteur Moïse,
lui qui, dans toute MA MAISON, est digne de confiance :
    c’est de vive VOIX que Je lui parle,
dans une vision claire et non pas en énigmes ;
ce qu’il regarde, c’est la forme même du SEIGNEUR.
Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? »
    La colère du SEIGNEUR s’enflamma contre eux,
puis IL s’en alla.
    La NUÉE s’éloigna de la Tente,
et voici : Miryam était couverte d’une lèpre
blanche comme de la neige.
Aaron se tourna vers elle, et voici qu’elle était lépreuse.
    Il dit alors à Moïse :
« Je t’en supplie, mon seigneur,
ne fais pas retomber sur nous ce péché
que nous avons eu la folie de commettre.
    Que Miryam ne soit pas comme l’enfant mort-né
dont la chair est à demi rongée
lorsqu’il sort du sein de sa mère ! »
    Moïse cria vers le SEIGNEUR :
« DIEU, je T’en prie, guéris-la ! »
 
– PAROLE du SEIGNEUR.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
 
  Prière pour obtenir le pardon

 
Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabée.
 
[ Psaume 50 (51) ;  entièrement ]

 
 
 
Psaume  50 (51)  :  3 et 4, 5 et 6ab, 12 et 13

 
R/ Pitié, SEIGNEUR, car nous avons péché !

 
Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/
 
Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre TOI, et TOI SEUL, j’ai péché,
ce qui est mal à TES YEUX, je l’ai fait.
R/
 
Crée en moi un cœur pur, ô mon DIEU,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de TA FACE,
ne me reprends pas TON ESPRIT SAINT.
R/
 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 
 
 
 
 
 
Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu                               14 : 22 à 36
 
Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI d’Israël !                                                    
Alléluia.
(Jn 1, 49b)
  
 
 
 
« SEIGNEUR, ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux »
 
JÉSUS avait nourri la foule dans le désert.
    Aussitôt IL obligea les Disciples à monter dans la barque
et à LE précéder sur l’autre rive,
pendant qu’IL renverrait les foules.
    Quand IL les eut renvoyées,
IL gravit la montagne, à l’écart, pour prier.
Le soir venu, IL était là, seul.
    La barque était déjà à une bonne distance de la terre,
elle était battue par les vagues,
car le vent était contraire.
 
    Vers la fin de la nuit, JÉSUS vint vers eux
en marchant sur la mer.
    En LE voyant marcher sur la mer,
les Disciples furent bouleversés.
Ils dirent :
« C’est un fantôme. »
Pris de peur, ils se mirent à crier.
    Mais aussitôt JÉSUS leur parla :
« Confiance ! c’est Moi ; n’ayez plus peur ! »
    Pierre prit alors la parole :
« SEIGNEUR, si c’est bien TOI,
ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux. »
    JÉSUS lui dit :
« Viens ! »
Pierre descendit de la barque
et marcha sur les eaux pour aller vers JÉSUS.
    Mais, voyant la force du vent, il eut peur
et, comme il commençait à enfoncer, il cria :
« SEIGNEUR, sauve-moi ! »
    Aussitôt, JÉSUS étendit la MAIN, le saisit
et lui dit :
« Homme de peu de foi,
pourquoi as-tu douté ? »
    Et quand ils furent montés dans la barque,
le vent tomba.
    Alors ceux qui étaient dans la barque
se prosternèrent devant LUI, et ils LUI dirent :
« Vraiment, TU es le FILS de DIEU ! »
 
    Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
    Les gens de cet endroit reconnurent JÉSUS ;
ils firent avertir toute la région,
et on LUI amena tous les malades.
    Ils LE suppliaient de leur laisser seulement
toucher la frange de Son Manteau,
et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.
 
– Acclamons la PAROLE de DIEU.

 
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
 
 
Évangile + commentaire (audio)

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
 
 
 
 
 
Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour, 8 Août 2017 : 18ième semaine du Temps Ordinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NDEspérance :: Accueil :: Nos Forums :: Vie de l'Eglise :: Homélies +lectures du jour-
Sauter vers: