NDEspérance

Forum sous la protection de Marie de l'Espérance
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Jésus C.E.F.fr

Liturgie des Heures

Paroles Ste Thérèse

Pensées du jour

Pour Aujourd'hui

Psaume dans la ville

Saint du jour

Site du Vatican

Textes du jour

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 50 le Ven 19 Oct 2012, 13:15

Combattez les spams : Cliquez ici


Partagez | 
 

 Textes Liturgiques du jour : 30 Septembre 2015, Temps Ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas
Ami'e
Ami'e
avatar

Age : 47
_

MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 30 Septembre 2015, Temps Ordinaire    Mar 29 Sep 2015, 11:27

Mercredi 30 Septembre 2015

Saint Jérôme, Prêtre et Docteur de l’Église
Mort en 420. Un passionné des Saintes Écritures ! Auteur de la célèbre “Vulgate” (Traduction de la Bible en latin à partir des textes hébreux) et de très nombreux commentaires.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de Néhémie 2 : 1 à 8


« Si tel est le bon plaisir du roi, laisse-moi aller dans la ville où sont enterrés mes pères, et je la rebâtirai. »

Moi, Néhémie, j’étais alors échanson du roi.
La vingtième année du règne d’Artaxerxès, au mois de Nissane,
je présentai le vin et l’offris au roi.
Je n’avais jamais montré de tristesse devant lui,
mais ce jour-là, le roi me dit :
« Pourquoi ce visage triste ?
Tu n’es pourtant pas malade !
Tu as donc du chagrin ? »
Rempli de crainte, je répondis :
« Que le roi vive toujours !
Comment n’aurais-je pas l’air triste,
quand la ville où sont enterrés mes pères a été dévastée,
et ses portes, dévorées par le feu ? »
Le roi me dit alors :
« Que veux-tu donc me demander ? »
Je fis une prière au DIEU du CIEL, et je répondis au roi :
« Si tel est le bon plaisir du roi,
et si tu es satisfait de ton serviteur,
laisse-moi aller en Juda,
dans la ville où sont enterrés mes pères,
et je la rebâtirai. »
Le roi, qui avait la reine à côté de lui, me demanda :
« Combien de temps durera ton voyage ?
Quand reviendras-tu ? »
Je lui indiquai une date qu’il approuva,
et il m’autorisa à partir.
Je dis encore :
« Si tel est le bon plaisir du roi,
qu’on me donne des lettres pour les gouverneurs
de la province qui est à l’ouest de l’Euphrate,
afin qu’ils facilitent mon passage jusqu’en Juda ;
et aussi une lettre pour Asaph, l’inspecteur des forêts royales,
afin qu’il me fournisse du bois de charpente
pour les portes de la citadelle qui protégera la MAISON de DIEU,
le rempart de la ville, et la maison où je vais m’installer. »
Le roi me l’accorda,
car la MAIN BIENFAISANTE de mon DIEU était sur moi.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Assis au bord des fleuves à Babylone

[ Psaume 136 (137) ; entièrement ]



Psaume 136 (137) : 1 et 2, 3, 4 et 5, 6

R/ Que ma langue s’attache à mon palais
si je perds ton souvenir !


Au bord des fleuves de Babylone
nous étions assis et nous pleurions,
nous souvenant de Sion ;
aux saules des alentours
nous avions pendu nos harpes.
R/

C’est là que nos vainqueurs
nous demandèrent des chansons,
et nos bourreaux, des airs joyeux :
« Chantez-nous, disaient-ils,
quelque chant de Sion. »
R/

Comment chanterions-nous
un CHANT du SEIGNEUR
sur une terre étrangère ?
Si je t’oublie, Jérusalem,
que ma main droite m’oublie !
R/

Je veux que ma langue
s’attache à mon palais
si je perds ton souvenir,
si je n’élève Jérusalem,
au sommet de ma joie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 57 à 62

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
J’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures,
afin de gagner un seul avantage, le CHRIST
et, en LUI, d’être reconnu Juste.
Alléluia.
(Ph 3, 8-9)




« Je TE suivrai partout où TU iras »

En ce temps-là,
en cours de route, un homme dit à JÉSUS :
« Je TE suivrai partout où TU iras. »
JÉSUS lui déclara :
« Les renards ont des terriers,
les oiseaux du ciel ont des nids ;
mais le FILS de l’Homme
n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

IL dit à un autre :
« Suis-Moi. »
L’homme répondit :
« SEIGNEUR, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »
Mais JÉSUS répliqua :
« Laisse les morts enterrer leurs morts.
Toi, pars, et annonce le RÈGNE de DIEU. »

Un autre encore LUI dit :
« Je TE suivrai, SEIGNEUR ;
mais laisse-moi d’abord faire mes adieux
aux gens de ma maison. »
JÉSUS lui répondit :
« Quiconque met la main à la charrue,
puis regarde en arrière,
n’est pas fait pour le ROYAUME de DIEU. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]












Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 30 Septembre 2015, Temps Ordinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NDEspérance :: Accueil :: Nos Forums :: Vie de l'Eglise :: Homélies +lectures du jour-
Sauter vers: