NDEspérance

Forum sous la protection de Marie de l'Espérance
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Jésus C.E.F.fr

Liturgie des Heures

Paroles Ste Thérèse

Pensées du jour

Pour Aujourd'hui

Psaume dans la ville

Saint du jour

Site du Vatican

Textes du jour

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 50 le Ven 19 Oct 2012, 13:15

Combattez les spams : Cliquez ici


Partagez | 
 

 Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Mer 17 Aoû 2011, 12:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JMJ Madrid 2011


Après Sydney en 2008, Madrid se prépare à accueillir 1,5 million de pèlerins lors des XXVIèmes Journées Mondiales de la Jeunesse, qui auront lieu du 16 au 21 août 2011. Plus de 50 000 jeunes français sont attendus. Le thème choisi par le pape Benoît XVI pour les JMJ 2011 de Madrid est : « Enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi » (Colossiens 2, 7).


Jeunes - 17 août 2011


Messe d'inauguration
Salut du Président du Conseil Pontifical pour les Laïcs,
Cardinal Stanisław Ryłko



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Très chers jeunes,
et voilà, le jour tant attendu est arrivé: l'inauguration de la XXVIème Journée Mondiale de la Jeunesse. Après un long cheminement de préparation vous êtes finalement arrivés ici, à Madrid, la belle métropole moderne qui deviendra ces jours-ci la capitale de la jeunesse catholique du monde entier...

" Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!..." (Ps 118, 26). C'est par ces mots du Psaume que je vous donne cordialement la bienvenue avec toutes les chaleureuses salutations de la part du Conseil Pontifical pour les Laïcs, le dicastère du Saint-Siège auquel le Pape a confié l'organisation des rencontres mondiales des jeunes. J'adresse une pensée reconnaissante à vos évêques, aux prêtres, aux religieux et aux religieuses, ainsi qu'aux formateurs laïcs qui vous ont accompagnés et vous ont guidés sur le parcours de préparation spirituelle à cette grande aventure de la foi que nous vivrons ensemble ces jours-ci.

À ce rendez-vous avec le Saint-Père Benoît XVI vous avez amené vos projets et vos espoirs, mais aussi vos inquiétudes, les préoccupations pour les choix qui vous attendent... Ce seront des jours inoubliables de découvertes importantes et de décisions déterminantes pour votre vie...

Les réflexions et les prières de ces journées seront guidées par les mots de Saint Paul que vous connaissez bien " Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi... " (Col 2, 7). C'est une parole exigeante parce qu'elle contient un programme de vie précis pour chacun de nous! Ces jours-ci, au cœur de notre réflexion il y aura la foi. Parce que la foi est un facteur décisif dans la vie de tout homme. Tout change, selon le fait que Dieu existe ou qu'Il n'existe pas! La foi est la racine qui nous nourrit avec la lymphe vitale de la parole de Dieu et des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;c'est le fondement, la roche sur laquelle construire notre vie, la boussole sure qui guide nos choix et donne à notre vie son orientation décisive.

Aujourd'hui malheureusement, dans notre monde qui si souvent refuse Dieu et vit comme s'Il n'était pas là, beaucoup se demandent : la foi est-elle encore possible?...

Très chers jeunes! Vous êtes venus ici, à Madrid, des endroits les plus retirés de la planète, pour dire à voix haute au monde entier - et en particulier à cette Europe qui montre les signes d'un profond désarroi - votre " oui " convaincu! " Oui ", la foi est possible! Plus encore, c'est même une aventure merveilleuse qui nous permet de découvrir toute la grandeur et la beauté de notre vie... Parce que Dieu, qui s'est révélé sous le visage du Christ, ne diminue pas l'homme, mais il l'exalte de façon démesurée, au-delà de toute imagination! ... Ces jours-ci, nous voulons crier avec les Apôtres au Seigneur:
" Augmente notre foi! " (Lc 17, 5)... Nous voulons aussi prier avec Saint Anselme : Seigneur, « enseigne-moi à Te chercher, montre-toi à qui Te cherche, car je ne puis Te chercher si Tu ne m'enseignes, ni Te trouver si Tu ne te montres » (Proslogion 1, 1).

En attendant l'arrivée du Pape Benoît XVI, nous avons accueilli ce soir un invité spécial de la JMJ de Madrid : le Bienheureux Jean-Paul II qui revient au milieu de vous jeunes qu'il a tant aimés, et dont il a été aussi beaucoup aimé: il est revenu comme votre Patron Bienheureux et comme le Protecteur à qui vous pouvez vous confier; il est revenu comme un ami - un ami exigeant, comme il aimait à se décrire... Il est venu vous dire une fois de plus, avec tant de chaleur : N'ayez-pas peur! Choisir le Christ dans sa vie c'est acquérir la perle précieuse de l'Évangile pour laquelle cela vaut la peine de tout donner!

Très chers jeunes!
La JMJ de Madrid 2011 est commencée!
Je vous redis donc : Bienvenus à tous à Madrid!
MADRID - 16.08.2011 - 20:00




Dernière édition par marielle le Jeu 18 Aoû 2011, 06:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Mer 17 Aoû 2011, 14:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


MESSAGE DU PAPE
BENOÎT XVI
AUX JEUNES DU MONDE À L’OCCASION
DE LA XXVIe JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE
2011



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi (cf. Col 2, 7)



Chers jeunes,
Très souvent je repense aux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Nous y avons vécu une grande fête de la foi, durant laquelle l’Esprit de Dieu a agi avec puissance, créant une intense communion entre tous les participants, venus du monde entier. Ce rassemblement, comme les précédents, a porté des fruits abondants dans la vie de nombreux jeunes et de l’Eglise entière. A présent notre regard se tourne vers la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse, qui aura lieu à Madrid en août 2011. Déjà, en 1989, quelques mois avant la chute historique du mur de Berlin, le pèlerinage des jeunes faisait étape en Espagne, à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. A présent, à l’heure où l’Europe a un très grand besoin de retrouver ses racines chrétiennes, nous avons rendez-vous à Madrid, avec le thème: «Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi (cf. Col 2, 7 : " enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu'on vous l'a enseignée, et débordant d'action de grâces ") ». Je vous invite donc à cet événement si important pour l’Eglise en Europe et pour l’Eglise universelle. Et je voudrais que tous les jeunes, aussi bien ceux qui partagent notre foi en Jésus Christ, que ceux qui hésitent, doutent ou ne croient pas en Lui, puissent vivre cette expérience qui peut être décisive pour leur vie: faire l’expérience du Seigneur Jésus ressuscité et vivant, et de son amour pour chacun de nous.



1. Aux sources de vos plus grandes aspirations
A chaque époque, et de nos jours encore, de nombreux jeunes sont habités par le profond désir que les relations entre les personnes soient vécues dans la vérité et dans la solidarité. Beaucoup manifestent l’aspiration à construire de vraies relations d’amitié, à connaître un amour vrai, à fonder une famille unie, à atteindre une stabilité personnelle et une réelle sécurité, qui puissent leur garantir un avenir serein et heureux.

Certes, me souvenant de ma jeunesse, je sais bien que stabilité et sécurité ne sont pas des questions qui occupent le plus l’esprit des jeunes. S’il est vrai que la recherche d’un emploi qui permette d’avoir une situation stable est un problème important et urgent, il reste que la jeunesse est en même temps l’âge de la recherche d’un grand idéal de vie. Si je pense à mes années d’alors, nous voulions simplement ne pas nous perdre dans la normalité d’une vie bourgeoise. Nous voulions ce qui est grand, nouveau. Nous voulions trouver la vie elle-même dans sa grandeur et sa beauté. Bien sûr, cela dépendait aussi de notre situation. Durant la dictature du national-socialisme et la guerre nous avons été, pour ainsi dire, « enfermés » par le pouvoir dominant. Nous voulions donc sortir à l’air libre et entrer dans toutes les potentialités de l’être humain. Je crois que, dans un certain sens, cet élan qui pousse à sortir de l’habitude existe à toutes les générations. Désirer quelque chose de plus que la routine quotidienne d’un emploi stable et aspirer à ce qui est réellement grand, tout cela fait partie de la jeunesse. Est-ce seulement un rêve inconsistant, qui s’évanouit quand on devient adulte? Non, car l’homme est vraiment créé pour ce qui est grand, pour l’infini. Tout le reste est insuffisant, insatisfaisant. Saint Augustin avait raison : notre cœur est inquiet tant qu’il ne repose en Toi. Le désir d’une vie plus grande est un signe du fait qu’Il nous a créés, que nous portons son « empreinte ». Dieu est vie, et pour cela, chaque créature tend vers la vie. De façon unique et spéciale, la personne humaine, faite à l’image et la ressemblance de Dieu, aspire à l’amour, à la joie et à la paix.

Nous comprenons alors que c’est un contresens de prétendre éliminer Dieu pour faire vivre l’homme! Dieu est la source de la vie : l’éliminer équivaut à se séparer de cette source et, inévitablement, se priver de la plénitude et de la joie : « en effet, la créature sans Créateur s’évanouit » (Concile Œcum.Vatican II, Const. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], 36). La culture actuelle, dans certaines régions du monde, surtout en Occident, tend à exclure Dieu ou à considérer la foi comme un fait privé, sans aucune pertinence pour la vie sociale. Alors que toutes valeurs qui fondent la société proviennent de l’Evangile – comme le sens de la dignité de la personne, de la solidarité, du travail et de la famille –, on constate une sorte d’ « éclipse de Dieu », une certaine amnésie, voire un réel refus du christianisme et un reniement du trésor de la foi reçue, au risque de perdre sa propre identité profonde.

Pour cette raison, chers amis, je vous invite à intensifier votre chemin de foi en Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. Vous êtes l’avenir de la société et de l’Eglise! Comme l’apôtre Paul l’écrivait aux chrétiens de la ville de Colosse, il est vital d’avoir des racines, des fondements solides! Et cela est particulièrement vrai aujourd’hui, quand beaucoup de jeunes n’ont pas de repères stables pour construire leur vie, ce qui engendre en eux une grande insécurité. Le relativisme ambiant, qui consiste à dire que tout se vaut et qu’il n’y a aucune vérité ni aucun repère absolu, n’engendre pas la vraie liberté mais instabilité, déception, conformisme aux modes du moment. Vous, les jeunes, vous avez le droit de recevoir des générations qui vous précèdent des repères clairs pour faire vos choix et construire votre vie, comme une jeune plante a besoin d’un tuteur, durant le temps nécessaire pour pousser des racines, pour devenir un arbre solide, capable de donner du fruit.



2. Enracinés et fondés dans le Christ
Pour mettre en lumière l’importance de la foi en Dieu dans la vie des croyants, je voudrais m’arrêter sur les trois expressions employées par saint Paul dans cette citation : « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi ». Nous pouvons y voir trois images.
« Enraciné » évoque l’arbre et les racines qui le nourrissent.
« Fondé » se réfère à la construction de la maison.
« Affermi » renvoie à la croissance de la force physique ou morale.
Ces images sont très parlantes. Avant de les expliquer, je note simplement que dans le texte original grec, il s’agit, du point de vue grammatical, de passifs : cela signifie que c’est le Christ lui-même qui a l’initiative d’enraciner, de fonder et d’affermir les croyants.

La première image est celle de l’arbre, solidement planté au sol par ses racines, qui le stabilisent et le nourrissent. Sans racines, il serait emporté par le vent et mourrait. Quelles sont nos racines ? Il y a bien sûr nos parents, notre famille et la culture de notre pays, qui constituent un aspect très important de notre identité. La Bible en dévoile un autre. Le prophète Jérémie écrit : « Béni l’homme qui se confie dans le Seigneur, dont le Seigneur est la foi. Il ressemble à un arbre planté au bord des eaux, qui tend ses racines vers le courant: il ne redoute rien quand arrive la chaleur, son feuillage reste vert ; dans une année de sécheresse, il est sans inquiétude et ne cesse de porter du fruit. » (Jr 17, 7-8).

Etendre ses racines, c’est donc pour Jérémie mettre sa confiance en Dieu, dans la foi. En Dieu nous puisons notre vie. Sans lui nous ne pouvons pas vivre vraiment. « Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie est dans son Fils » (cf. 1 Jn 5, 11 : " Et voici ce témoignage : c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle et que cette vie est dans son Fils. "). Et Jésus lui-même se présente comme notre vie (cf. Jn 14, 6 : " Jésus lui dit : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. "). C’est pourquoi la foi chrétienne ne consiste pas seulement à croire en des vérités, mais c’est avant tout (…) une relation personnelle avec Jésus Christ. C’est la ren-contre avec le Fils de Dieu qui donne à notre vie un dynamisme nouveau. Quand nous entrons dans une relation personnelle avec Lui, le Christ nous révèle notre propre identité, et, dans cette amitié, la vie grandit et se réalise en plénitude.

Il y a un moment, durant la jeunesse, où chacun de nous se demande : quel sens a ma vie ? Quel but, quelle direction ai-je le désir de lui donner ? C’est une étape fondamentale, qui peut tourmenter l’âme, parfois même longtemps. On pense au genre de travail à entreprendre, aux relations sociales à établir, aux relations sentimentales à développer … Dans ce contexte, je repense à ma jeunesse. D’une certaine façon, j’ai bien eu conscience que le Seigneur me voulait comme prêtre. Mais ensuite, après la guerre, quand au séminaire et à l’université j’étais en chemin vers ce but, j’ai eu à reconquérir cette certitude. J’ai dû me demander : est-ce vraiment ma voie ? Est-ce vraiment la volonté du Seigneur pour moi ? Serais-je capable de Lui rester fidèle et d’être totalement disponible, à son service ? Prendre une telle décision ne se fait pas sans souffrance. Il ne peut en être autrement. Mais ensuite a jailli la certitude : c’est bien cela! Oui, le Seigneur me veut, Il me donnera donc la force. En l’écoutant, en marchant avec Lui, je deviens vraiment moi-même. Ce qui importe, ce n’est pas la réalisation de mes propres désirs, mais Sa volonté. Ainsi, la vie devient authentique.

De même que l’arbre a des racines qui le tiennent solidement accroché à la terre, de même les fondations donnent à la maison une stabilité durable. Par la foi, nous sommes fondés en Christ (cf. Col 2, 6 : " qui est parvenu chez vous, de même que dans le monde entier il fructifie et se développe ; chez vous il fait de même depuis le jour où vous avez appris et compris dans sa vérité la grâce de Dieu. "), comme une maison est construite sur ses fondations. Dans l’histoire sainte, nous avons de nombreux exemples de saints qui ont fondé leur vie sur la Parole de Dieu. Abraham est le premier d’entre eux. Notre « père dans la foi » obéit à Dieu qui lui demandait de quitter la maison de son père pour marcher vers un pays inconnu. « Abraham crut à Dieu, cela lui fut compté comme justice, et il fut appelé ami de Dieu » (Jc 2, 23).

Etre fondé en Christ, c’est répondre concrètement à l’appel de Dieu, en mettant notre confiance en Lui et en mettant en pratique sa Parole. Jésus lui-même met en garde ses disciples : « Pourquoi m'appelez-vous : ' Seigneur! Seigneur! ' et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Lc 6, 46). Et, faisant alors appel à l’image de la construction de la maison, il ajoute : « Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est comparable. Il est comparable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profond, et posé les fondations sur le roc. La crue survenant, le torrent s'est rué sur cette maison, mais il n'a pas pu l'ébranler parce qu'elle était bien bâtie. Mais celui au contraire qui a écouté et n’a pas mis en pratique est comparable à un homme qui aurait bâti sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s'est rué sur elle, et aussitôt elle s'est écroulée ; et le désastre survenu à cette maison a été grand! » (Lc 6, 46-49).

Chers amis, construisez votre maison sur le roc, comme cet homme qui « a creusé profond ». Vous aussi, efforcez-vous tous les jours de suivre la Parole du Christ. Ecoutez-le comme l’Ami véritable avec qui partager le chemin de votre vie. Avec Lui à vos côtés, vous serez capables d’affronter avec courage et espérance les difficultés, les problèmes, ainsi que les déceptions et les échecs. Sans cesse vous sont présentées des propositions plus faciles, mais vous vous rendez compte vous-mêmes qu’il s’agit de leurres, qu’elles ne donnent ni sérénité, ni joie. Seule la Parole de Dieu nous indique la voie véritable, seule la foi qui nous a été transmise est la lumière qui illumine notre chemin. Accueillez avec gratitude ce don spirituel que vous avez reçu de votre famille et engagez-vous à répondre de façon responsable à l’appel de Dieu, devenant adultes dans la foi. Ne croyez pas ceux qui vous disent que vous n’avez pas besoin des autres pour construire votre vie! Appuyez-vous au contraire sur la foi de vos proches, sur la foi de l’Eglise, et remerciez le Seigneur de l’avoir reçue et de l’avoir faite vôtre!



3. Affermis dans la foi
Soyez « enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi » (cf. Col 2, 7). La lettre d’où vient cette citation a été écrite par saint Paul pour répondre à un besoin précis des chrétiens de la ville de Colosse. Cette communauté, en effet, était menacée par l’influence de certaines tendances de la culture de l’époque, qui détournaient les fidèles de l’Evangile. Notre contexte culturel, chers jeunes, a de nombreuses ressemblances avec celui des Colossiens d’alors. En effet, il y a un fort courant « laïciste », qui veut supprimer Dieu de la vie des personnes et de la société, projetant et tentant de créer un « paradis » sans Lui. Or l’expérience enseigne qu’un monde sans Dieu est un « enfer » où prévalent les égoïsmes, les divisions dans les familles, la haine entre les personnes et les peuples, le manque d’amour, de joie et d’espérance. A l’inverse, là où les personnes et les peuples vivent dans la présence de Dieu, l’adorent en vérité et écoutent sa voix, là se construit très concrètement la civilisation de l’amour, où chacun est respecté dans sa dignité, où la communion grandit, avec tous ses fruits. Il y a cependant des chrétiens qui se laissent séduire par le mode de penser laïciste, ou qui sont attirés par des courants religieux qui éloignent de la foi en Jésus Christ. D’autres, sans adhérer à de telles approches, ont simplement laissé refroidir leur foi au Christ, ce qui a d’inévitables conséquences négatives sur le plan moral.

Aux frères contaminés par ces idées étrangères à l’Evangile, l’apôtre Paul rappelle la puissance du Christ mort et ressuscité. Ce mystère est le fondement de notre vie, le centre de la foi chrétienne. Toutes les philosophies qui l’ignorent, le considérant comme « folie » (1 Co 1, 23), montrent leurs limites devant les grandes questions qui habitent le cœur de l’homme. C’est pourquoi moi aussi, en tant que successeur de l’apôtre Pierre, je désire vous affermir dans la foi (cf. Lc 22, 32 : " mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères."). Nous croyons fermement que le Christ Jésus s’est offert sur la Croix pour nous donner son amour. Dans sa passion, il a porté nos souffrances, il a pris sur lui nos péchés, il nous a obtenu le pardon et nous a réconciliés avec Dieu le Père, nous donnant accès à la vie éternelle. De cette façon, nous avons été libérés de ce qui entrave le plus notre vie: l’esclavage du péché. Nous pouvons alors aimer tous les hommes, jusqu’à nos ennemis, et partager cet amour avec les plus pauvres et les plus éprouvés de nos frères.

Chers amis, la Croix nous fait souvent peur, car elle semble être la négation de la vie. En réalité, c’est le contraire! Elle est le «oui» de Dieu à l’homme, l’expression extrême de son amour et la source d’où jaillit la vie. Car du cœur de Jésus ouvert sur la Croix a jailli cette vie divine, toujours disponible pour celui qui accepte de lever les yeux vers le Crucifié. Je ne peux donc que vous inviter à accueillir la Croix de Jésus, signe de l’amour de Dieu, comme source de vie nouvelle. En dehors du Christ mort et ressuscité, il n’y a pas de salut! Lui seul peut libérer le monde du mal et faire grandir le Royaume de justice, de paix et d’amour auquel nous aspirons tous.



4. Croire en Jésus sans le voir
Dans l’Evangile est décrite l’expérience de foi de l’apôtre saint Thomas dans l’accueil du mystère de la Croix et de la Résurrection du Christ. Thomas fait partie des Douze apôtres. Il a suivi Jésus, il a été témoin direct des guérisons, des miracles qu’il opérait. Il a écouté ses paroles. Il s’est senti perdu, face à sa mort. Le soir de Pâques, le Seigneur est apparu à ses disciples, mais Thomas n’était pas présent. Et quand il lui a été dit que Jésus était vivant et s’était montré, il déclara : « Si je nevois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets pas la main dans son côté, je ne croirai pas! » (Jn 20, 25)

Nous aussi nous voudrions pouvoir voir Jésus, pouvoir parler avec Lui, sentir encore plus fortement sa présence. Aujourd’hui, pour beaucoup de personnes l’accès à Jésus est devenu difficile. Ainsi, de nombreuses images de Jésus sont en circulation, qui se prétendent scientifiques et lui retirent sa grandeur, la singularité de sa personne. C’est pourquoi, durant de longues années d’étude et de méditation, a mûri en moi l’idée de transmettre dans un livre un peu de ce qu’est ma ren-contre personnelle avec Jésus : pour aider quasiment à voir, entendre, toucher le Seigneur, en qui Dieu est venu nous rencontrer pour se faire connaître.

Jésus lui-même, en effet, apparaissant de nouveau huit jours après aux disciples, dit à Thomas : « Porte ton doigt ici : voici mes mains; avance ta main, et mets-la dans mon côté, et ne deviens pas incrédule, mais croyant » (Jn 20, 26-27). Nous aussi nous pouvons avoir un contact sensible avec Jésus, mettre, pour ainsi dire, la main sur les signes de sa Passion, les signes de son amour: dans les Sacrements, Il se fait particulièrement proche de nous, Il se donne à nous. Chers jeunes, apprenez à « voir », à « rencontrer » Jésus dans l’Eucharistie, là où Il est présent et proche jusqu’à se faire nourriture pour notre chemin; dans le Sacrement de la Pénitence, dans lequel le Seigneur manifeste sa miséricorde en offrant son pardon. Reconnaissez et servez Jésus aussi dans les pauvres, les malades, les frères qui sont en difficulté et ont besoin d’aide.

Ouvrez et cultivez un dialogue personnel avec Jésus Christ, dans la foi. Connaissez-le par la lecture des Evangiles et du Catéchisme de l’Eglise Catholique. Entrez dans un dialogue avec Lui par la prière, donnez-lui votre confiance : il ne la trahira jamais! « La foi est d’abord une adhésion personnelle de l’homme à Dieu ; elle est en même temps, et inséparablement, l’assentiment libre à toute la vérité que Dieu a révélé » (Catéchisme de l’Eglise Catholique, 150). Ainsi vous pourrez acquérir une foi mûre, solide, qui ne sera pas fondée uniquement sur un sentiment religieux ou sur un vague souvenir du catéchisme de votre enfance. Vous pourrez connaître Dieu et véritablement vivre de lui, comme l’apôtre Thomas quand il manifeste sa foi en Jésus en s’exclamant avec force : « Mon Seigneur et mon Dieu! »



5. Soutenus par la foi de l’Eglise, pour être témoins
A ce moment, Jésus s’exclama : « Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru » (Jn 20, 28). Il pensait au chemin de l’Eglise, fondée sur la foi des témoins oculaires, les Apôtres. Nous comprenons alors que notre foi personnelle en Christ, née d’un dialogue irremplaçable avec lui, est liée à la foi de l’Eglise : nous ne sommes pas des croyants isolés, mais, par le Baptême, nous sommes membres de cette grande famille, et c’est la foi professée par l’Eglise qui donne assurance à notre foi personnelle. Le Credo que nous proclamons lors de la Messe du dimanche nous protège justement du danger de croire en un Dieu qui n’est pas celui que Jésus nous a révélé : « Chaque croyant est ainsi comme un maillon dans la grande chaîne des croyants. Je ne peux croire sans être porté par la foi des autres, et par ma foi, je contribue à porter la foi des autres » (Catéchisme de l’Eglise Catholique, 166). Remercions sans cesse le Seigneur pour le don de l’Eglise. Elle nous fait progresser avec assurance dans la foi, qui nous donne la vraie vie (cf. Jn 20, 31 : " Ceux-là ont été mis par écrit, pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu'en croyant vous ayez la vie en son nom ").

Dans l’histoire de l’Eglise, les saints et les martyrs ont puisé au pied de la Croix glorieuse du Christ la force d’être fidèles à Dieu jusqu’au don d’eux-mêmes. Dans la foi, ils ont trouvé la force pour vaincre leurs propres faiblesses et dépasser chaque adversité. Car, comme le dit l’apôtre Jean : « Quel est le vainqueur du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? » (1 Jn 5, 5). Et la victoire qui naît de la foi est celle de l’amour. Tant de chrétiens ont été et sont un témoignage vivant de la force de la foi qui s’exprime par la charité : ils ont été artisans de paix, promoteurs de justice, acteurs d’un monde plus humain, un monde selon Dieu. Ils se sont engagés dans divers domaines de la vie sociale, avec compétence et professionnalisme, contribuant efficacement au bien de tous. La charité qui jaillit de la foi les a conduits à un témoignage très concret, en actes et en paroles : le Christ n’est pas seulement un bien pour nous-mêmes, il est le bien le plus précieux que nous avons à partager avec les autres. Et à l’heure de la mondialisation, soyez les témoins de l’espérance chrétienne dans le monde entier : nombreux sont ceux qui désirent recevoir cette espérance! Devant le tombeau de son ami Lazare, qui était mort depuis quatre jours, et avant de le ramener à la vie, Jésus dit à Marthe : « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu » (Jn 11, 40). Vous aussi, si vous croyez, si vous savez vivre et témoigner de votre foi chaque jour, vous deviendrez instruments pour faire retrouver à d’autres jeunes comme vous le sens et la joie de la vie, qui naît de la ren-contre avec le Christ!



6. Vers la Journée Mondiale de Madrid
Chers amis, je vous renouvelle l’invitation à venir à la Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid. Avec une joie profonde, je vous attends chacun personnellement: le Christ lui-même veut vous affermir dans la foi par l’Eglise. Le choix de croire en Christ et de le suivre n’est jamais facile. Il est toujours entravé par nos infidélités personnelles et par tant de voix qui indiquent des sentiers plus faciles. Ne vous laissez pas décourager, cherchez plutôt le soutien de la communauté chrétienne, le soutien de l’Eglise! Au cours de cette année, préparez-vous intensément au rendez-vous de Madrid avec vos évêques, vos prêtres et les responsables de la pastorale des jeunes dans les diocèses, les communautés paroissiales, les associations et les mouvements. La qualité de notre ren-contre dépendra pour une grande part de la préparation spirituelle, de la prière, de l’écoute commune de la Parole de Dieu et du soutien mutuel.

Chers jeunes, l’Eglise compte sur vous! Elle a besoin de votre foi vivante, de votre charité créative et du dynamisme de votre espérance. Votre présence renouvelle l’Eglise, la rajeunit et lui donne un élan nouveau. C’est pourquoi les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sont une grâce non seulement pour vous mais aussi pour tout le Peuple de Dieu. L’Eglise en Espagne se prépare activement pour vous accueillir et vivre avec vous la joyeuse expérience de la foi. Je remercie les diocèses, les paroisses, les sanctuaires, les communautés religieuses, les associations et les mouvements ecclésiaux, qui travaillent avec générosité à la préparation de cet événement. Le Seigneur ne manquera pas de les bénir.

Que la Vierge Marie accompagne ce chemin de préparation! A l’annonce de l’Ange, elle a accueilli avec foi la Parole de Dieu. Avec foi, elle a consenti à l’œuvre que Dieu accomplissait en elle. En prononçant son « fiat », son « oui », elle a reçu le don d’une charité immense, qui la poussait à se donner tout entière à Dieu. Qu’elle intercède pour chacun et chacune de vous, afin que durant cette prochaine Journée Mondiale, vous puissiez grandir dans la foi et l’amour! Je vous assure de ma pensée paternelle pour vous dans la prière et je vous bénis de tout cœur.

Du Vatican, le 6 août 2010, fête de la Transfiguration du Seigneur.



BENEDICTUS PP. XVI

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Le pape demande la prière des catholiques pour son voyage en Espagne   Mer 17 Aoû 2011, 14:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pape demande la prière des catholiques pour son voyage en Espagne


Les rendez-vous du pape en Espagne

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Benoît XVI demande la prière des catholiques pour son voyage en Espagne qui commence demain.
Le pape a en effet adressé une salutation aux hispanophones – Espagne, Amérique latine, Mexique - au terme de l’audience générale, à Castel Gandolfo, en disant : « Que votre prière me soutienne et m’accompagne dans le voyage apostolique que j’entreprends demain en Espagne ? Merci beaucoup et que Dieu vous bénisse ».

Le pape a adressé la même demande aux Polonais : « Je vous demande de prier pour mon voyage à Madrid à l’occasion de la Journée mondiale de la Jeunesse ».

En Italien, il a ajouté : « Demain, comme vous le savez, je me rendrai à Madrid, où j’aurai la joie de rencontrerde nombreux jeunes, venus pour la XXVIe Journée mondiale de la Jeunesse. Je vous demande de vous unir spirituellement par la prière à cet événement ecclésial important. Je vous remercie de votre prière. Merci! »

Le pape part demain matin, 18 août, à Madrid où il arrivera à 12h à l’aéroport international de Barajas, où aura lieu la cérémonie de bienvenue : le pape prononcera son premier discours sur le sol espagnol.

A 19h15, il passera avec quelques jeunes la Puerta de Alcalá sur la Plaza de la Independencia de Madrid. La fête d’accueil des jeunes aura ensuite lieu sur la Plaza de Cibeles, avec un discours du pape.



Vendredi 19 août
Après avoir célébré la messe à la nonciature apostolique de Madrid, le pape accomplira une visite de courtoisie au roi et à la reine d’Espagne en se rendant au Palais de la Zarzuela de Madrid.

Benoît XVI se rendra ensuite à San Lorenzo d’El Escorial, où il rencontrera à 11h30 les jeunes religieux dans le Patio de los Reyes d’El Escorial, leur adressant un salut, et à 12h les jeunes professeurs d’université dans la basilique de San Lorenzo, devant qui il prononcera un discours.

Le pape rentrera à Madrid où il déjeunera avec des jeunes dans le Salon des Ambassadeurs de la nonciature apostolique où, à 17h, il recevra le président du gouvernement pour une ren-contre officielle.

A 19h30, début de la Via Crucis avec les jeunes place de Cibeles : le pape prononcera un discours.



Samedi 20 août
A 9h, la confession de certains jeunes participants aux JMJ aura lieu dans les Jardins du Buen Retiro de Madrid, et à 10h, Benoît XVI célèbrera la messe avec les séminaristes dans la cathédrale madrilène de Sainte María la Real de la Almudena. Il prononcera l’homélie.

Après un déjeuner avec les cardinaux espagnols, les évêques de la province de Madrid, les évêques auxiliaires de Madrid et la suite papale dans la résidence de l’archevêque de Madrid, le cardinal Antonio María Rouco Varela, le pape rencontrera à 17h les Comités d’organisation des JMJ à la nonciature apostolique de Madrid.

A 19h40 il visitera la Fondation S. José de Madrid, où il prononcera un discours, et à 20h30, il présidera la veillée de prière avec les jeunes à l’aérodrome Cuatro Vientos de Madrid. Le pape prononcera un discours à cette occasion aussi.



Dimanche 21 août
A 9h30, le pape présidera la messe des 26e Journées Mondiales de la Jeunesse à l’aérodrome Cuatro Vientos : il pronconcera l’homélie et récitera par la suite la prière mariale de l’Angélus.

Après un déjeuner avec les cardinaux espagnols et avec la suite papale à la nonciature, le pape quittera à 17h la nonciature apostolique de Madrid.

A 17h30, il rencontrera les volontaires des JMJ au Pavillon 9 de la nouvelle Foire de Madrid-IFEMA, où il prononcera un discours. La cérémonie de congé aura lieu une heure plus tard à l’aéroport international de Madrid Barajas où le pape prononcera son dernier discours.

A 19h, il repartira pour l’aéroport de Rome-Ciampino où son arrivée est prévue pour 21h30.

Lors de l’audience de ce mercredi, le pape a aussi salué les francophones, notamment des pèlerins du Burkina Faso en disant : « Chers amis francophones, je vous accueille avec joie. Je salue particulièrement les pèlerins venus du Burkina Faso. Bienvenue! Je vous invite à confier votre pèlerinage à la Vierge Marie dont nous venons de célébrer l’Assomption auprès de son Fils. Que Dieu vous bénisse tous! »

En anglais, le pape a salué des visiteurs de Malte, Corée du Sud, du Nigeria et du Canada.

Anita S. Bourdin
Revenir en haut Aller en bas
christiane
Animateurs
Animateurs
avatar

près de Lyon

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Mer 17 Aoû 2011, 22:35

Merci beaucoup de nous avoir donné le programme du Pape.

Christiane
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Himno oficial - JMJ 2011   Jeu 18 Aoû 2011, 06:22

Himno oficial - JMJ 2011 - En Christ notre foi ! L'hymne officiel en français
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ajoutée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le 29 janv. 2011
Cliquez ici ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) pour télécharger l'hymne officiel des JMJ




Himno JMJ Madrid 2011 (Versión Pop)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ajoutée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le 9 nov. 2010
Himno Oficial de la Jornada Mundial de
la Juventud que se celebrará en Madrid en agosto de 2011. Firmes en la
Fe. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





JMJ Madrid 2011 avec la Communauté de l'Emmanuel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ajoutée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le 9 juil. 2010
2 Pré Forum JMJ animé par la Communauté de l'Emmanuel :
Pré Forum JMJ du 11 au 16 août 2011 à Tolède (sud de Madrid)
Pré Forum JMJ du 11 au 15 août 2011 à Paray le Monial et le 15 août à Lourdes
JMJ à Madrid du 16 au 21 août 2011 à Madrid avec le Pape et les jeunes du monde entier !
Nous vous attendons nombreux !

Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : Benoît XVI recommande « la constance de donner du temps à Dieu »   Jeu 18 Aoû 2011, 08:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Benoît XVI recommande
« la constance de donner du temps à Dieu »



Audience à Castel Gandolfo

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])–« Donner du temps à Dieu », c’est ce que Benoît XVI demande aux catholiques en ce 17 août où il a tenu l’audience générale du mercredi à Castel Gandolfo. Le pape a poursuivi ses catéchèses hebdomadaires sur la prière.

« La constance de donner du temps à Dieu est un élément fondamental pour la croissance spirituelle », a affirmé le pape.




Le goût de la prière
Il a souligné que le « goût » de la prière est donné par Dieu lui-même : « Ce sera le Seigneur lui-même qui nous donnera le goût de ses mystères, de ses paroles, de sa présence et de son action, de sentir comme cela est beau lorsque Dieu parle avec nous ».

Pour le pape, la prière est aussi le lieu où Dieu communique aux baptisés sa volonté, qui est un chemin pour être « heureux » : « Cela nous fera comprendre de façon plus profonde ce qu’il veut de moi. A la fin, tel est précisément l’objectif de la méditation : nous remettre toujours plus entre les mains de Dieu, avec confiance et amour, certains que ce n’est qu’en faisant sa volonté que nous sommes à la fin véritablement heureux. »

« Nous pouvons tous arriver au Paradis », a d’abord affirmé le pape en évoquant la fête de l’Assomption que l’Eglise a fêtée lundi, 15 août.




Vers le Paradis
Puis il a ajouté : « La question est de savoir comment. Marie y est arrivée ; Elle est — nous dit l’Evangile — « Celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur » (Lc 1, 45). Marie a donc cru, elle s’est fiée à Dieu, elle est entrée de sa pleine volonté dans la volonté du Seigneur et ainsi, elle était véritablement sur le chemin tout droit, sur le chemin vers le Paradis. Croire, se confier au Seigneur, entrer dans sa volonté : tel est l’objectif essentiel ».

Le pape a consacré le reste de sa catéchèse à la prière sous la forme de la « méditation »(cf. “Documents”, pour la traduction intégrale).

« Et que signifie la méditation ? Cela signifie « faire mémoire » de ce que Dieu a fait et ne pas oublier ses nombreux bienfaits (cf. Ps 103, 2b : " Mon âme, bénis l'Eternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits! ") », répond le pape qui fait observer : « Souvent, nous ne voyons que les choses négatives ; nous devons garder en mémoire également les choses positives, les dons que Dieu nous a faits, être attentifs aux signes positifs qui viennent de Dieu et s’en souvenir ».

Benoît XVI propose le « modèle » de la Vierge Marie : « L’évangéliste Luc répète plusieurs fois que « quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur » (2, 19 ; cf. 2, 51b : " Et il descendit avec eux et vint à Nazareth, et il leur était soumis. Et sa mère conservait toutes ces choses dans son cœur. "). Gardienne qui n’oublie pas, Elle est attentive à tout ce que le Seigneur lui a dit et fait, et médite, c’est-à-dire qu’elle prend contact avec diverses choses, elle les approfondit dans son cœur ».




Maintenir un espace intérieur
Il fait aussi remarquer que Marie a gardé précieusement ce temps de ren-contre avec Dieu toute sa vie : « Marie a vécu pleinement son existence, ses devoirs quotidiens, sa mission de Mère, mais elle a su maintenir en elle un espace intérieur pour réfléchir sur la parole et sur la volonté de Dieu, sur ce qui avait lieu en Elle, sur les mystère de la vie de son Fils ».

Et, actualisant ce modèle, le pape a fait cette recommandation : « A notre époque, nous sommes absorbés par de nombreuses activités et occupations, préoccupations et problèmes ; on tend souvent à remplir les espaces de la journée, sans avoir un moment pour s’arrêter et réfléchir et nourrir la vie spirituelle, le contact avec Dieu ».

« Marie, a affirmé le pape, nous enseigne qu’il est nécessaire de trouver dans nos journées, avec toutes nos activités, des moments pour nous recueillir en silence et méditer sur ce que le Seigneur veut nous enseigner, sur la façon dont il est présent et agit dans le monde et dans notre vie : être capables de s’arrêter un moment et de méditer ».


Anita S. Bourdin
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Audience générale du 17 aout 2011 : L'Assomption de Marie   Jeu 18 Aoû 2011, 09:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Audience générale du 17 aout 2011 :
L'Assomption de Marie


Texte intégral

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – Nous publions ci-dessous le texte intégral de la catéchèse prononcée par le pape Benoît XVI, ce mercredi, au cours de l'audience générale, à Castel Gandolfo.

Chers frères et sœurs,
Nous sommes encore dans la lumière de la fête de l’Assomption qui — comme je l’ai dit — est une Fête de l’espérance. Marie est arrivée au Paradis et telle est notre destination : nous pouvons tous arriver au Paradis. La question est de savoir comment. Marie y est arrivée ; Elle est — nous dit l’Evangile — « Celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur » (Lc 1, 45). Marie a donc cru, elle s’est fiée à Dieu, elle est entrée de sa pleine volonté dans la volonté du Seigneur et ainsi, elle était véritablement sur le chemin tout droit, sur le chemin vers le Paradis. Croire, se confier au Seigneur, entrer dans sa volonté : tel est l’objectif essentiel.

Aujourd’hui, je ne voudrais pas parler de tout ce chemin de la foi, mais uniquement d’un aspect limité de la vie de la prière qui est la vie du contact avec Dieu, c’est-à-dire la méditation. Et que signifie la méditation ? Cela signifie « faire mémoire » de ce que Dieu a fait et ne pas oublier ses nombreux bienfaits (cf. Ps 103, 2b : " Mon âme, bénis l'Eternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits! "). Souvent, nous ne voyons que les choses négatives ; nous devons garder en mémoire également les choses positives, les dons que Dieu nous a faits, être attentifs aux signes positifs qui viennent de Dieu et nous en souvenir. Nous parlons donc d’un type de prière qui, dans la tradition chrétienne, est appelé « oraison mentale ». Nous connaissons d’ordinaire l’oraison à travers les paroles, et naturellement, l’esprit et le cœur doivent également être présents dans cette oraison, mais nous parlons aujourd’hui d’une méditation qui n’est pas faite de paroles, mais qui est une prise de contact de notre esprit avec le cœur de Dieu. Et Marie est ici un modèle très réel. L’évangéliste Luc répète plusieurs fois que « quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur » (2, 19 ; cf. 2, 51b : " Et il descendit avec eux et vint à Nazareth, et il leur était soumis. Et sa mère conservait toutes ces choses dans son cœur. "). Gardienne qui n’oublie pas, Elle est attentive à tout ce que le Seigneur lui a dit et fait, et médite, c’est-à-dire qu’elle prend contact avec diverses choses, elle les approfondit dans son cœur.

Celle, donc, qui « a cru » à l’annonce de l’Ange et s’est faite instrument afin que la Parole éternelle du Très-Haut puisse s’incarner, a également accueilli dans son cœur l’admirable prodige de la naissance humaine-divine, elle l’a méditée, elle s’est arrêtée dans sa réflexion sur ce que Dieu était en train d’opérer en Elle, pour accueillir la volonté divine dans sa vie et y répondre. Le mystère de l’incarnation du Fils de Dieu et de la maternité de Marie est si grand qu’il exige un processus d’intériorisation de la part de Marie, qui cherche à en approfondir la compréhension, à en interpréter le sens, à en comprendre les aspects et les implications. Ainsi, jour après jour, dans le silence de la vie ordinaire, Marie a continué de conserver dans son cœur les admirables événements successifs dont elle a été le témoin, jusqu’à l’épreuve extrême de la Croix et la gloire de la Résurrection. Marie a vécu pleinement son existence, ses devoirs quotidiens, sa mission de Mère, mais elle a su maintenir en elle un espace intérieur pour réfléchir sur la parole et sur la volonté de Dieu, sur ce qui avait lieu en Elle, sur les mystères de la vie de son Fils.

A notre époque, nous sommes absorbés par de nombreuses activités et occupations, préoccupations et problèmes ; on tend souvent à remplir les espaces de la journée, sans avoir un moment pour s’arrêter et réfléchir et nourrir sa vie spirituelle, le contact avec Dieu. Marie nous enseigne qu’il est nécessaire de trouver dans nos journées, avec toutes nos activités, des moments pour nous recueillir en silence et méditer sur ce que le Seigneur veut nous enseigner, sur la façon dont il est présent et agit dans le monde et dans notre vie : être capables de s’arrêter un moment et de méditer. Saint Augustin compare la méditation des mystères de Dieu à l’assimilation de la nourriture et utilise un verbe qui revient dans toute la tradition chrétienne : « ruminer » ; c’est-à-dire que les mystères de Dieu doivent constamment résonner en nous afin qu’ils deviennent familiers, qu’ils orientent notre vie, qu’ils nous nourrissent comme cela a lieu avec la nourriture nécessaire pour nous alimenter. Et saint Bonaventure, en se référant aux paroles de l’Ecriture Sainte, dit qu’elles « doivent toujours être ruminées pour pouvoir être goûtées en y appliquant ardemment notre esprit » (Coll. In Hex, ed. Quaracchi 1934, p. 218). Méditer signifie donc créer en nous une situation de recueillement, de silence intérieur, pour réfléchir, assimiler les mystères de notre foi et ce que Dieu opère en nous ; et pas seulement les choses qui vont et viennent. Nous pouvons « ruminer » de diverses façons, en prenant, par exemple, un bref passage de l’Ecriture Sainte, en particulier les Evangiles, les Actes des Apôtres, les Lettres des apôtres, ou encore une page d’un auteur de spiritualité qui nous rapproche des réalités de Dieu, et les rend plus présentes de nos jours, en se faisant pourquoi pas conseiller par un confesseur ou par un directeur spirituel, lire et réfléchir sur ce que l’on a lu, en s’y arrêtant, en nous efforçant de le comprendre, de comprendre ce que cela nous dit, ce que cela dit aujourd’hui, d’ouvrir notre âme à ce que le Seigneur veut nous dire et nous enseigner. Le chapelet est lui aussi une prière de méditation : en répétant le Je vous salue Marie, nous sommes invités à repenser et à réfléchir sur le Mystère que nous avons proclamé. Mais nous pouvons également nous arrêter sur une expérience spirituelle intense, sur des paroles qui nous ont marqués en participant à l’Eucharistie du dimanche. Vous voyez donc qu’il existe de nombreuses façons de méditer et ainsi, de prendre contact avec Dieu, de nous approcher de Dieu et, de cette façon, d’être en chemin vers le Paradis.

Chers amis, la constance de donner du temps à Dieu est un élément fondamental pour la croissance spirituelle ; ce sera le Seigneur lui-même qui nous donnera le goût de ses mystères, de ses paroles, de sa présence et de son action, de sentir comme cela est beau lorsque Dieu parle avec nous ; cela nous fera comprendre de façon plus profonde ce qu’il veut de nous.A la fin, tel est précisément l’objectif de la méditation : nous remettre toujours plus entre les mains de Dieu, avec confiance et amour, certains que ce n’est qu’en faisant sa volonté que nous sommes à la finvéritablement heureux.

A l'issue de l'audience générale le pape a résumé sa catéchèse en différentes langues et salué les pèlerins. Voici ce qu'il a dit en français :
Chers amis francophones, je vous accueille avec joie. Je salue particulièrement les pèlerins venus du Burkina Faso. Bienvenue! Je vous invite à confier votre pèlerinage à la Vierge Marie dont nous venons de célébrer l’Assomption auprès de son Fils. Que Dieu vous bénisse tous!


© Copyright du texte original plurilingue : Libreria Editrice Vaticana
Traduction française : Zenit

Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : La JMJ de Madrid, un « événement missionnaire »   Jeu 18 Aoû 2011, 09:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La JMJ de Madrid, un « événement missionnaire »


Une exposition et une « ren-contre missionnaire internationale »

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])–Pour l’agence vaticane Fides, la JMJ de Madrid est un « événement missionnaire » comme l’agence de la Propaganda Fide le souligne dans cet article qui évoque une « exposition missionnaire » et une « ren-contre missionnaire internationale ».

Madrid est « la capitale mondiale des jeunes » arrivés de tous les coins du monde pour participer à la Journée mondiale de la Jeunesse et pour manifester ainsi leur amour envers Dieu et envers l'Eglise. Si la majeure partie d'entre eux provient de pays d'antique tradition chrétienne, les jeunes d'Afrique, d'Asie et d'Océanie, où les chrétiens représentent une petite minorité, ne manquent cependant pas à l'appel.

« L'engagement missionnaire est donc lui aussi très présent au sein de cet événement : différents missionnaires ont accompagné à Madrid des jeunes originaires de différents lieux où ils oeuvrent. « Madrid vit une expérience d'Eglise qui n'est autre qu'une expérience d'universalité, de catholicité et aussi de mission qui est la raison première de l'Eglise, aujourd'hui comme toujours » écrit le Conseil diocésain des Missions de l'Archidiocèse de Madrid donnant la bienvenue aux jeunes du monde entier et signalant les activités missionnaires promues durant la période de la JMJ.

« Une Exposition missionnaire articulée sur les trois formes de la coopération missionnaire (spirituelle, économique et personnelle) est ouverte du 16 au 20 août de 10h00 à 21h00 près la Paroisse du Sacré-Coeur de Jésus de Madrid. Dans le Parc du Retiro, toujours du 16 au 20 août, les OEuvres pontificales missionnaires (OPM) ont installé un stand dédié aux vocations dans lequel il sera possible de prendre contact avec des missionnaires et avec les différents instituts qui sont
nés pour la mission Ad gentes.

« En outre, il est possible de connaître l'activité des OPM en Espagne et dans d'autres nations ainsi que leurs initiatives. Toujours à la Paroisse du Sacré-Coeur de Jésus de Madrid, il est possible de participer, du 16 au 20 août, à différentes heures, à un moment de prière missionnaire afin que les jeunes puissent s'unir spirituellement aux missionnaires présents dans le monde entier pour y annoncer l'Evangile. Les instituts et les réalités missionnaires ont organisé ces moments de prière qui seront tenus en différentes langues.

« Vendredi 19 août est prévue une « ren-contre missionnaire internationale » à laquelle sont invités tous les jeunes de toutes les nations présents à la JMJ et déjà engagés de quelque manière en faveur de la mission ou intéressés à la connaître davantage au travers de chants, de prières, de témoignages et de groupes de travail linguistiques. « Il s'agira d'une célébration de l'universalité de la Mission Ad gentes de l'Eglise ». Le « journal » de la dimension missionnaire de la JMJ sera disponible sur un blog à l’adresse : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : Aux JMJ, l’expérience d’une Eglise amie des jeunes, selon le card. Rylko   Jeu 18 Aoû 2011, 09:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aux JMJ, l’expérience d’une Eglise amie des jeunes,
selon le card. Rylko




ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – « Chaque JMJ est une expérience extraordinaire d’une Eglise amie des jeunes », explique dans L’Osservatore Romano le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs. Il rappelle que l’Eglise prend aussi part aux problèmes des nouvelles générations qui, dans un monde touché par « une crise difficile », sont « privés de bases solides ».

Dans cet article, le cardinal Rylko rappelle combien l’Eglise s’intéresse aux jeunes, même dans les difficultés. L’Eglise n’est pas « indifférente aux nombreux problèmes qui affligent les jeunes d’aujourd’hui. Au contraire! », affirme-t-il.

Il évoque notamment les « graves événements » qui ont eu lieu ces derniers jours dans certaines villes anglaises et qui concernent surtout les jeunes, « exaspérés (…) par le manque absolu de références, de valeurs, de modèles à suivre ».

« La vérité, c’est que le monde post-moderne traverse une crise difficile et beaucoup plus profonde que ce que l’on peut penser. Le relativisme diffus engendre un grave vide de sens », explique-t-il. « La culture post-moderne est une culture que je définirais de ‘ liquide ’, c’est-à-dire sans point de référence concrets et c’est par conséquent une culture qui produit des jeunes déracinés, privés de bases solides et sûres ».

Dans cette situation, les jeunes ont besoin de « trouver les vraies racines de leur identité humaine et chrétienne. Ils ont besoin d’un fondement sûr sur lequel construire leur existence. Et les modèles proposés par ce monde ne convainquent pas et échouent », regrette-t-il.

C’est pourquoi « l’Eglise propose et enseigne à regarder les choses plus profondément, sans jamais perdre de vue l’essentiel ». « C’est à cela que doivent servir les JMJ de Madrid, ville devenue symbole ces derniers mois du malaise des jeunes ».

Ces JMJ « veulent être une réponse claire et persuasive aux besoins des nouvelles générations, des hommes de demain. Réponse et fondement qui s’incarnent dans une personne vivante, qui a un nom : Jésus », insiste-t-il. « C’est lui la réponse concrète et complète aux demandes, aux nostalgies et aux inquiétudes : c’est la réponse de Dieu ».

C’est pourquoi, explique-t-il enfin, « chaque JMJ est une expérience extraordinaire d’une Eglise amie des jeunes, qui prend part à leurs problèmes, une Eglise qui se met au service des nouvelles générations ». « C’est une expérience d’Eglise universelle unique en son genre, qui embrasse toute la planète ; d’une Eglise jeune, pleine d’enthousiasme et d’élan missionnaire. Et les jeunes, spécialement dans notre vieille Europe, profondément sécularisée et laïciste, ont un besoin particulier de tout cela ».


Marine Soreau
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : « Les choses de Dieu méritent qu’on se hâte », affirme le pape   Jeu 18 Aoû 2011, 10:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Les choses de Dieu méritent qu’on se hâte », affirme le pape



Homélie de Benoît XVI pour la solennité de l’Assomption

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – « Les seules choses au monde qui méritent que l’on se hâte » sont « celles de Dieu », a expliqué Benoît XVI dans l’homélie de la messe qu’il a célébrée le 15 août dernier, solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, en l’église paroissiale San Tommaso da Villanova à Castel Gandolfo.

En évoquant un passage de l’Evangile de saint Luc relatant l’épisode de la Visitation, Benoît XVI a rappelé le moment où « Marie se met en route vers la montagne pour rejoindre en hâte une ville de Juda et se rendre à la maison de Zacharie et Elisabeth ».

S’arrêtant sur l’expression « en hâte », il a rappelé que « les choses de Dieu méritent qu’on se hâte ». « Je dirais même que les seules choses au monde qui méritent que l’on se hâte sont précisément celles de Dieu, qui revêtent un caractère de véritable urgence pour notre vie ».

Continuant son homélie, le pape explique qu’en entrant dans la maison de Zacharie et d’Elisabeth, Marie n’entre pas seule. « Elle y entre en portant dans son sein son fils, qui est Dieu lui-même fait homme ». « Il est certain qu’on l’attendait, ainsi que son aide, dans cette maison, mais l’évangéliste nous fait comprendre que cette attente renvoie à une autre, plus profonde ».

Zacharie, Elisabeth et le petit Jean-Baptiste – a poursuivi le pape – « sont, en effet, le symbole de tous les justes d’Israël, dont le cœur,riche d’espérance, attend la venue du Messie sauveur. Et c’est l’Esprit Saint qui ouvre les yeux d’Elisabeth et qui lui fait reconnaître en Marie la véritable arche de l’alliance, la Mère de Dieu, qui vient lui rendre visite ».

« Dans le sein de sa mère, Jean-Baptiste danse devant l’arche de l’Alliance, comme David ; et il reconnaît ainsi : Marie est la nouvelle arche de l’alliance, devant laquelle le cœur exulte de joie, la Mère de Dieu présente dans le monde, qui ne garde pas pour elle cette divine présence, mais l’offre en partageant la grâce de Dieu ».

« Nous parlons de Marie – explique le pape – mais, dans un certain sens, nous parlons également de nous, de chacun de nous : nous aussi sommes les destinataires de l’amour immense que Dieu a réservé – certes, de façon absolument unique et irremplaçable – à Marie ».

En cette solennité de l’Assomption, le pape a invité à tourner le « regard vers Marie : Elle nous ouvre à l’espérance, à un avenir plein de joie, et nous enseigne la voie pour y parvenir : accueillir dans la foi son Fils ; ne jamais perdre l’amitié avec Lui, mais nous laisser illuminer et guider par sa parole ; le suivre chaque jour, même dans les moments où nous sentons que nos croix deviennent lourdes ».

« Marie, l’arche de l’alliance qui est dans le sanctuaire du Ciel, nous indique avec une clarté lumineuse que nous sommes en chemin vers notre véritable Maison, la communion de joie et de paix avec Dieu ».


Marine Soreau
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : Les JMJ, des écoles de la nouvelle évangélisation, par le P. Thomas Rosica   Jeu 18 Aoû 2011, 10:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les JMJ, des écoles de la nouvelle évangélisation,
par le P. Thomas Rosica



ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – Les Journées mondiales de la jeunesse témoignent du génie pastoral de Jean-Paul II ainsi que de la vitalité de l’Église, estime le P. Thomas Rosica, dans cette réflexion sur les JMJ. Le père basilien Thomas Rosica a été directeur national et président des Journées mondiales de la jeunesse 2002, à Toronto. Il est, depuis 2003, président de la fondation catholique Sel et Lumière média.

Tout au long de son pontificat, le pape Jean-Paul II a bénéficié d’une incroyable popularité auprès des jeunes catholiques. Cet engouement s’explique en bonne partie par l’importance qu’il accordait aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), une initiative qu’il avait lancée en 1985. Durant ces rassemblements nationaux et internationaux, Jean-Paul II a clairement insisté sur ce point : les jeunes sont non seulement l’avenir de l’Église, ils en sont aussi le présent.

Face au cynisme, au désespoir et au vide de sens si répandus dans le monde aujourd’hui, la nouvelle évangélisation qui est au cœur des enseignements de Jean-Paul II infuse de l’espoir et de la vitalité dans l’Église. Le pape savait très bien que le monde se caractérise souvent par la séparation, la fragmentation et la solitude. Grâce aux Journées mondiales de la jeunesse, il a offert à une multitude de gens de très bonnes occasions de devenir des porteurs d’espérance, des agents de changement au sein de leur communauté et des instruments d’une globalisation morale.

La béatification du pape Jean-Paul II nous incite à faire le bilan des bénédictions qu’il nous aura réservées, et à examiner en quoi sa vision et son espérance ont eu un impact sur nos propres efforts en matière de ministère pastoral auprès des jeunes adultes.



FORMER UNE GÉNÉRATION

Parmi les éléments centraux des Journées mondiales de la jeunesse on trouve l’adoration, les saintes Écritures, la catéchèse, les sacrements, la croix, les saints, le pèlerinage, le service et les vocations. Chacune de ces composantes contribue grandement à l’efficacité du ministère pastoral auprès des jeunes — et chacune, du même coup, doit en faire partie.

La préparation en vue des Journées mondiales de la jeunesse procure à l’Église d’intenses moments lui permettant d’approfondir la piété et la dévotion chrétiennes. Tous à travers le Canada se souviendront des puissantes images de la croix des JMJ lors de son pèlerinage historique en 2002. Grâce à l’aide des Chevaliers de Colomb, la croix a traversé plus de 350 villes et villages d’un océan à l’autre. Par la suite, lors des Journées elles-mêmes à Toronto, la magnifique présentation du Chemin de croix a constitué un pénétrant témoignage de l’histoire chrétienne en marche au cœur d’une cité moderne.

Les jeunes adultes ont besoin de héros et d’héroïnes de leur époque. Or le pape Jean-Paul II aura été un modèle de sainteté et d’humanité. Durant son pontificat, il a canonisé 482 saints et proclamé 1338 bienheureux. Quel bon choix, dès lors, que d’avoir le bienheureux Jean-Paul II comme l’un des principaux patrons des Journées mondiales de la jeunesse à Madrid.

Beaucoup de jeunes prêtres et de jeunes religieux ont dit « oui » à leur vocation précisément en raison du témoignage de Jean-Paul II, qui les a exhortés : « N’ayez pas peur! » Beaucoup de jeunes hommes et de jeunes femmes, qui ont trouvé un sens dans sa théologie du corps, sont dès lors entrés dans le mariage animés d’une foi et d’une conviction profondes. Et beaucoup de gens ordinaires ont réalisé des choses extraordinaires grâce à son influence, ses enseignements et même ses gestes.

Or le formidable impact qu’a eu Jean-Paul II sur les jeunes générations se poursuit avec son successeur. Dans ses remarques prononcées lors de la messe de clôture des Journées mondiales de la jeunesse 2008, le cardinal George Pell, de Sydney, a remercié le pape Benoît XVI dans ces mots : « Votre Sainteté, les Journées mondiales de la jeunesse ont été l’invention du pape Jean-Paul le Grand. Celles de Cologne avaient déjà été annoncées avant votre élection. Vous avez décidé de poursuivre la tradition et de tenir celles qui prennent fin ici aujourd’hui, à Sydney. Nous sommes profondément reconnaissants pour cette décision, qui montre que le concept n’appartient pas à un seul pape ou même à une seule génération, mais qu’il fait plutôt partie intégrante de la vie de l’Église. La génération Jean-Paul II — les jeunes comme les moins jeunes — est fière d’être également les fils et les filles du pape Benoît XVI. »



UNE ÉGLISE JEUNE
Une personne peut décrire son expérience aux Journées mondiales de la jeunesse comme un événement qui a apporté de la lumière et rompu la monotonie de la vie lors d’un glorieux moment dans l’histoire. On pourrait, toutefois, adopter une autre perspective. L’Évangile invite constamment les chrétiens à adopter l’hymne de louange et de remerciement de Marie pour les moyens que prend Dieu Tout-Puissant pour intervenir dans l’histoire humaine — ici et maintenant. Autrement dit, la vie chrétienne ne se nourrit pas que de souvenirs, aussi bons et beaux soient-ils. La résurrection de Jésus n’est pas un souvenir rappelant un événement du lointain passé, mais plutôt la Bonne Nouvelle qui continue à se répandre et se réaliser.

Nous devons être honnêtes et reconnaître que les Journées mondiales de la jeunesse ne constituent pas une panacée ni une solution rapide aux problèmes de notre époque ou aux défis qui se posent à l’Église présentement, tandis qu’elle cherche à se rapprocher des jeunes. Ce type d’événement nous fait voir l’Église et le monde sous un autre angle, nous permettant de construire un futur commun. Une chose est certaine : personne n’a pu quitter Toronto, Cologne ou Sydney en pensant qu’il était possible de compartimenter sa foi ou de la réduire à quelques règles et observances dominicales.

Je ne peux que me rappeler les paroles émouvantes du cardinal James Francis Stafford prononcées aux innombrables jeunes gens rassemblés sur et autour de la place Saint-Pierre, lors des cérémonies d’ouverture des Journées mondiales de la jeunesse du Jubilé, le 15 août 2000. S’adressant à un pape Jean-Paul II visiblement ému et vieillissant, le cardinal Stafford avait dit : « Saint-Père, vous-même, alors que vous participiez aux sessions du concile [Vatican II], vous êtes exprimé sur le mystère d’une Église sans cesse rajeunie. Aujourd’hui, nous prions tous pour que vous ressentiez à nouveau le même bonheur. Car tous ces jeunes devant nous, eux aussi entourés par les bras de saint Pierre, représentent les témoins vivants de l’espoir soulevé par le concile et qui est également le vôtre ».

En disant cela, le cardinal a magnifiquement exprimé la mission et l’objectif des Journées mondiales de la jeunesse, qui sont une sorte d’instantané de la joie, l’espérance et l’unité auxquelles l’Église est appelée. Comme l’a indiqué pour sa part le pape Benoît XVI lors de son homélie inaugurale, en 2005, « [L’] Église est vivante. Et l’Église est jeune. Elle porte en elle l’avenir du monde et c’est pourquoi elle montre aussi à chacun de nous le chemin vers l’avenir ». Les Journées mondiales de la jeunesse sont là pour nous rappeler cette vérité.


Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : JMJ : « J’ai vu Dieu qui se promenait dans ma ville »   Jeu 18 Aoû 2011, 11:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


JMJ : « J’ai vu Dieu qui se promenait dans ma ville »


Expériences des Journées en diocèses

MADRID, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – Plus de 130.000 jeunesde 137 pays sont arrivés en Espagne avant le début des Journées mondiales de la jeunesse de Madrid, pour partager la vie des jeunes Espagnols dans les diocèses. A côté des soixante-trois diocèses espagnols, deux diocèses étrangers ont accueilli des pèlerins : Bayonne et Gibraltar.

Chaque diocèse d’accueil avait son programme : activités culturelles, spirituelles et sportives…. Ainsi, les pèlerins français accueillis dans le diocèse d’Oviedo ont visité le sanctuaire de la Vierge de Covadonga. La délégation italienne devait également visiter ce sanctuaire marial et cheminer vers Saint-Jacques de Compostelle.

A Valladolid, le programme incluait bénévolat social, activités spirituelles et gastronomiques pour les pèlerins venus notamment de Tanzanie, des Philippines, de l’Inde et du Canada. Tandis qu’en Guadalajara, les jeunes, accueillis dans les familles du diocèse, ont participé à un Festival de charismes.

Les pèlerins qui venaient de pays en difficulté ont bénéficié de la gratuité. Ainsi à Ciudad Real, sont arrivés 230 Haïtiens, qui faisaient partie des deux mille pèlerins accueillis dans le diocèse de la Manche. Ils ont pu goûter aux plats typiques de la région, assister à des spectacles de danses et animations musicales.




Castille, terre de saints

Le diocèse d’Avila a proposé un programme d’une grande richesse spirituelle, autour de sainte Thérèse d’Avila : une retraite spirituelle « Enracinée et fondée en Christ ». Le 13 août, les pèlerins ont joui d’un spectacle son et lumière, projeté dans l’imposante muraille.

Le diocèse de Burgos a accueilli plus de deux mille pèlerins de18 pays avec une eucharistie solennelle en l’honneur de sainte Marie majeure, patronne de la ville. Cette messe était présidée par l’archevêque et concélébrée par six évêques - des diocèses de Montpellier, Carcassonne, Perpignan, Nîmes, Saint John y Halifax - et plus de deux cents prêtres.

« Connaître la richesse spirituelle du diocèse de Burgos à travers ses saints les plus représentatifs », tel a été l’objectif de la veillée de prière« Burgos, terre de saints », à laquelle ont participé environ trois mille personnes, pèlerins et bénévoles.

Dans l’abbaye bénédictine deSanto Domingo de Silos, les jeunes participants ont parcouru les rues jusqu’à l’entrée de la ville. Là, projeté sur l’arche de Santa Maria, un montage de son et lumière leur a permis de connaître la vie de san Rafael Arnáiz, le plus jeune saint de Burgos et patron des JMJ.

A la plaza Castilla, la veillée de prière s’est terminée par un feu d’artifice, après les témoignages sur les courageux témoins du Christ à Burgos : le frère mariste assassiné au Zaire en 1996, Servando Mayor, avec trois de ses compagnons : Julián Campo, Santino Manzano y Marta Obregón.

Le diocèse de Orihuela-Alicante a accueilli plus de mille cinq cents jeunes. De leur côté Elche, Torrevieja, Pilar de la Horadada, Alicante, Villena, Albatera y Aspe accueillaient des pèlerins venus du Chemin néocathécuménal d’Australie, de la République dominicaine et des Etats-Unis. L’évêque a présidé la messe d’envoi de deux mille jeunes le 15 août dans la cathédrale de San Nicolás de Alicante.




Séminaristes iraquiens à Cordoue

A Cordoue, le jour de la fête de l’Assomption, MgrDemetrio Fernández a présidé une célébration internationale en présence de milliers de jeunes, au stade de Fontanar de Córdoba.

« Puisses-tu dans les prochains jours, aux JMJ de Madrid, rencontrer Marie, rencontrer Jésus. Que Dieu t’accorde la grâce de croire que, avec son aide, la victoire est possible. Cette victoire que nous voyons, en ce jour, accomplie en Marie montée au ciel, corps et âme », a invoqué l’évêque dans son homélie.

Parmi les pèlerins accueillis à Cordoue figurait un groupe d’Iraquiens. L’évêque a eu un entretien avec des évêques et séminaristes du diocèse de Mossoul.

« Nous sommes en présence d’une Eglise qui est persécutée. Ils sont des témoins de la foi chrétienne », a souligné Mgr Fernández. Les 18 séminaristes du séminaire Saint Ephrem de Mossoul, accompagnés de l’archevêque syro-catholique de Yohanna Petrus Mouché et de l’évêque émérite George Casmoussa, se sont entretenus avec l’évêque au palais épiscopal.

L’archevêque de Mossoul a expliqué que, au nord de l’Irak, il y a actuellement environ 40.000 catholiques et un total de 24 prêtres, outre divers ordres religieux mixtes de rites différents mais d’obédience pontificale.

Selon les deux évêques, plus de 50% des chrétiens - depuis 2003, date de l’invasion du pays par les Etats-Unis - ont émigré à l’intérieur du pays ou à l’étranger. L’Eglise n’encourage pas cette émigration, ce sont des faits comme la guerre et le terrorisme, qui en sont la cause, ont-ils affirmé.

Le11 août est arrivé un groupe de quarante Australiens à Pedro Abad. Ils ont été accueillis à l’église de las Esclavas del Sagrado Corazón par un groupe important de fidèles et de membres du conseil municipal.

Les jeunes ont été répartis dans les familles d’accueil et dans la résidence des religieuses. Ils ont visité la ville, savouré un repas typique, suivi d’un temps de piscine, et ont terminé par la messe paroissiale en deux langues.

La paroisse de Saint-Sébastien a accueilli à Añora un groupe de Corée du Sud : visites de la ville, cours de cuisine traditionnelle espagnole, sports, eucharistie.




J’ai vu Dieu parcourir les rues de Camas

Un prêtre sévillan témoigne sur ces rencontres en diocèses et les sentiments qu’elles ont suscités en lui :
« J’ai vu les jeunes arriver avec quelques jours d’avance, et les maisons s’ouvrir dans un grand élan de générosité. J’ai vu mille problèmes et, pour tous, une solution. J’ai vu les jeunes pleurer dans le confessionnal en parlant de leur vocation, adorer dès 5 heures du soir – heure « torero » de l’enfer sévillan -, rompus et épuisés devant le Saint-Sacrement, et rayonnant de la joie de contempler le Christ devant eux. J’ai senti combien Dieu nous aime, nous aime à la première personne. J’ai vu la salle de réunion de la mairie convertie en un espace pour Dieu, la générosité des gens, tous donnant ce qu’ils avaient. J’ai vu l’indifférence de mes jeunes, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas, ceux qui me saluent, et ceux qui passent d’un pas rapide pour ne pas saluer le curé. J’ai vu que tous s’interrogeaient, se posaient des questions, critiquaient aussi, mais personne n’était indifférent. J’ai considéré les jeunes de ma paroisse comme un don précieux d’espérance, de capacité à se donner.

J’ai vu le visage du pape, tel un signe, voler en permanence depuis des mois sur la tour (Accueille et chemine), et nous sentir ainsi aimés de Pierre.

J’ai vu ma paroisse se démener, se donner. Visages fatigués, nerveux au point que l’on se sent poussé à demander pardon pour le temps qu’ils ont travaillé. J’ai vu un oasis à Camas, en plein mois d’août, quand il n’y a plus de vie ou que la vie se cache par crainte de la chaleur.

J’ai vu le sourire et la beauté de Dieu durant toutes ces heures de don et de sacrifice, et tous ont expérimenté qu’ils ont fait, simplement, ce qu’ils devaient faire. Ils se sont sentis récompensés.

J’ai vu Dieu parcourir les rues de Camas, sans faire de mystères, en toute clarté jusqu’à la place qui, ces jours-ci, fait honneur à son nom : le triomphe. Dieu triomphe en Marie, l’éternelle jeune, et en tous ceux qui ouvrent leur cœur au Christ.

J’ai vu la communion qui régnait dans les communautés, entre les groupes qui se mettaient à servir, j’ai vu mes limites personnelles et celles de mes frères, mais simplement nous les avons aimées, en acceptant de faire ce que nous pouvons. J’ai vu la communion qui régnait entre les prêtres de différents villages, comment ils partageaient leurs expériences de prêtres de paroisse, la ‘ diocésanéité ’. J’ai vu l’universalité de l’Eglise, et la grandeur du ministère sacerdotal.


« J’ai vu la nuit s’emplir d’une fête chrétienne »


« Je t’ai vu, Seigneur, et une fois encore tu as confirmé ma foi. Merci pour mes frères, merci pour ces moments, continue à nous préparer à être une communauté missionnaire. Par ta parole, Seigneur, toujours par ta Parole, en ton nom nous jetterons les filets. J’ai vu prier le chapelet comme prière totale, et les gens venir se joindre au groupe parce que cette prière était belle. Il était difficile de ne pas s’émouvoir en priant devant l’icône de la Vierge de Guadalupe. J’ai vu la nuit s’emplir d’une fête chrétienne sans qu’il y ait besoin de recourir à quelque chose d’extraordinaire pour se divertir. Je me suis vu surpris, moi qui ai tant vécu, qui tant de fois suis tombé et me suis relevé, je me suis vu surpris, évangélisé et rempli d’espérance. Dieu toujours nouveau! C’est un sourire continuel que nous avons vu, le sourire aimable de Dieu qui se manifeste dans les frères, le sourire de l’Esprit Saint qui se répand. Je vous ai vus penser, prier, garder le silence et écouter... et, au milieu de tout, la question toujours directe : et nous, que devons-nous faire ? »


Nieves San Martín
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 18 Août 2011 : Premier message de Benoît XVI aux jeunes du monde réunis à Madrid   Ven 19 Aoû 2011, 08:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Premier message de Benoît XVI aux jeunes du monde réunis à Madrid




« Que le feu de l’amour du Christ ne s’éteigne jamais dans vos cœurs ! »

ROME, Jeudi 18 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – « Que le feu de l’amour du Christ ne s’éteigne jamais dans vos cœurs ! », c’est le premier message de Benoît XVI aux jeunes qui a passé avec 5 d’entre eux représentant les 5 continents la Puerta de Alcala.

Il ajoute, en portugais, applaudi à tout rompre : « L’Église a besoin de vous, et vous avez besoin de l’Église ». Il les invite à une liberté qui a des « ailes » une liberté « avec Dieu ».

Le pape est arrivé vers 20 h, Plaza de Cibeles où, au soleil couchant, il a reçu les salutations et les présents des jeunes dont un « sombrero » des peuples hispano-américains.





L’alleluia de Haendel
La veillée s’est prolongée par une liturgie de la Parole qui s’est achevée vers 21h au son de l’Alleluia de Haendel exécuté par l’orchestre et le chœur international de la JMJ : « King of kings and Lord of lords! »- « Roi des rois et Seigneur des seigneurs » -, ont chanté les jeunes de 193 pays, avant de hurler leur joie par leurs vivats en direction de Benoît XVI.

Et tout au long du parcours de la « papamobile », sifflets et ovations enthousiastes ont éclaté dans la nuit naissante. Le pape souriait à tous les objectifs et les portables qui se levaient pour saisir son passage au milieu d’une forêt de drapeaux du monde :
« Be-nedicto! ».

Le soleil gênait encore les yeux sur le podium lorsque le pape était arrivé : il était abrité par une grande ombrelle blanche. L’image de la Vierge de Madrid, une Vierge à l’Enfant, la « Almudena » projetée sur le fond du podium semblait présider la ren-contre : le pape lui a confié les jeunes et la liturgie de la parole s’est achevée par le chant du « Salve Regina ».






Jean-Paul II ovationné


Mais alors que la ren-contre commençait, à nouveau le chant de l’An 2000 a Tor Vergata, « Jesus Christ you are my life » rappelait le fondateur des JMJ, Jean-Paul II.

Justement, aux jeunes polonais, le pape a rappelé la présence de son prédécesseur : « Je salue les jeunes venus de Pologne, compatriotes du Bienheureux Jean-Paul II, initiateur des Journées Mondiales de la Jeunesse. Je me réjouis de votre présence ici à Madrid ! Je vous souhaite de bonnes journées, instants de prières et d’affermissement de votre relation avec Jésus. Que l’Esprit de Dieu vous guide ! »

Après l’allocution du cardinal archevêque de Madrid Rouco Vatela, les jeunes ont repris les « Be-nedicto » et les « Viva el Papa ! »

Benoît XVI les a invités à mettre le feu de l’amour dans le monde : « Que le feu de l’amour du Christ ne s’éteigne jamais dans vos cœurs ! » (cf. Documents pour le texte intégral).





Le vrai protagoniste de la JMJ

Il a invité les francophones à s’élever « jusqu’à la source éternelle de votre jeunesse et à connaître le protagoniste absolu de ces Journées Mondiales et – je l’espère – de votre vie : le Christ Seigneur. En ces jours, écoutez personnellement sa Parole qui est proclamée. Laissez cette Parole pénétrer et s’enraciner dans vos cœurs, et construisez sur elle votre vie ».

« L’Église a besoin de vous, et vous avez besoin de l’Église », a-t-il dit en portugais, applaudi par tous les lusophones et les hispanophones qui comprennent la langue de Lisbonne.

Une très solennelle et joyeuse procession, accompagné comme le dimanche des Rameaux par des palmes et des rameaux d’olivier, a entouré l’arrivée de l’Evangile porté par le diacre dans un précieux évangéliaire.

Le diacre a proclamé en anglais un passage de l’évangile de saint Matthieu : « Celui qui écoute ma parole et la met en pratique est comme l’homme sage qui construit sa maison sur le roc ».

Dans son homélie, le pape a accueilli tous les jeunes y compris « ceux qui n’ont pas pu venir », les assurant de sa prière.

Il a commenté l’Evangile, invitant les jeunes à se garder des « chemins trompeurs » qui ne conduisent qu’à la « frustration », à se garder des « courants de la mode » qui « oublient la justice véritable ».

Il les a exhorté à ne pas succomber aux « tentations » modernes qui conduisent à une « existence sans horizons », à une « liberté sans Dieu ».





Les ailes de la liberté

Le pape leur rappelle que les hommes ont été « créés libres à l'image de Dieu pour être des protagonistes de la recherche de la vérité et du bien », avec une liberté qui fait d’eux des « responsables » de leurs actions, et non des « exécutants aveugles ».

Pour « cultiver et embellir l’œuvre de la création », le pape affirme : « Dieu veut un interlocuteur responsable » il veut « donner des ailes à notre liberté » pour nous permettre « d’édifier la civilisation de l’amour et de la vie », capable « d’humaniser tous les hommes », grâce au roc qu’est le Christ.

C’est le Christ, a ajouté le pape qui permet que « règne la paix dans les cœurs », une paix « contagieuse ».

« Le roc qui soutient tout l’édifice est la personne même du Christ, votre ami », a insisté le pape, avant de leur donner Marie comme modèle du « Oui », interrompu alors par les acclamations.

L’homélie de Benoît XVI a été suivie d’une prière d’intercession aux intentions des jeunes du monde, en français (pour le ministère de Benoît XVI et la « fidélité des jeunes » à leur foi), dans une langue africaine, en espagnol, en arabe, et en italien (pour les droits de l’homme).

La célébration s’est achevée par la prière du Notre Père.

Anita S. Bourdin
Revenir en haut Aller en bas
Mariedemontreal
Palme Fidélité
Palme Fidélité
avatar

Montréal Québec

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 09:05

Malheureusement, au Québec nous n'entendons pas parler des JMJ aux nouvelles. Tout au plus un entrefilet pour nous dire qu'il y a eu des manifestations monstres à Madrid d'opposants à cette ren-contre... C'est vraiment triste...

Je prie pour tous les participants laïcs et religieux. Que le Seigneur soit présent dans leurs rencontres.

Marie de Montréal
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 09:12

Bonjour Mariedemontreal,
il est vrai que ces JMJ sont beaucoup critiqué à cause de la crise et il n'y a pas au Canada et Québec mais un peu partout car les personnes ne savent pas que les JMJ ont été auto financé et il y a un article que je te mettrai.
Si nous regardons pas KTO et bien nous sommes peu au courant ou alors beaucoup de critiques mais ici à Toulouse dans le Sud Ouest de la France, nous sommes près de l'Espagne. Mais ce qui me navre c'est comme tu vois il y a qu'un seul site qui nous tiens au courant et je trouve que c'est important (ceci est mon opinion) et que j'aime partagé car notre mission c'est aussi de se tenir au courant par rapport aux jeunes pour aussi les guider.

Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 18 Août 2011 : JMJ : Discours de Benoît XVI aux jeunes, « Plaza de Cibeles » à Madrid   Ven 19 Aoû 2011, 09:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JMJ : Discours de Benoît XVI aux jeunes, « Plaza de Cibeles » à Madrid





« Recherchez surtout la Vérité »

ROME, Jeudi 18 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])–Nous publions ci-dessous le discours que Benoît XVI a adressé aux jeunes en ce premier soir de ren-contre pour les Journées mondiales de la jeunesse de Madrid, sur la Plaza de Cibeles.


Chers jeunes amis,
C’est une immense joie pour moi de vous rencontrer ici, dans le centre de cette belle ville de Madrid, dont les clés m’ont été aimablement remises par Monsieur le Maire. Aujourd’hui, elle est aussi la capitale des jeunes du monde entier vers laquelle toute l’Église a le regard tourné. Le Seigneur nous a réunis pour que nous vivions en ces jours l’expérience fraternelle des Journées Mondiales de la Jeunesse. Par votre présence et votre participation aux célébrations, le nom du Christ résonnera dans tous les recoins de cette ville renommée. Prions afin que son message d’espérance et d’amour ait aussi un écho dans le cœur de ceux qui ne croient pas ou qui se sont éloignés de l’Église. Merci beaucoup pour l’accueil chaleureux que vous m’avez réservé à mon entrée dans la ville, signe de votre amour et de votre attachement au Successeur de Pierre.

Je salue Monsieur le Cardinal Stanisław Ryłko, Président du Conseil Pontifical pour les Laïcs et ses collaborateurs dans ce Dicastère, en les remerciant tous pour le travail accompli. Je remercie également Monsieur le Cardinal Antonio María Rouco Varela, Archevêque de Madrid, pour ses aimables paroles et pour l’effort fourni par son archidiocèse, soutenu par les autres diocèses d’Espagne, pour préparer ces Journées Mondiales de la Jeunesse pour lesquelles ont travaillé aussi avec générosité beaucoup d’autres Églises particulières du monde entier. J’exprime ma gratitude envers les Autorités nationales, celles des Communautés autonomes et les Autorités locales pour leur aimable présence et pour leur généreuse collaboration au bon déroulement de cette grande ren-contre. Merci à mes frères dans l’Épiscopat, aux prêtres, aux séminaristes, aux personnes consacrées et aux fidèles ici présents qui ont accompagné les jeunes pour vivre ces journées intenses de marche à la ren-contre du Christ. Je vous salue tous cordialement dans le Seigneur et je vous redis que c’est une grande joie d’être ici avec vous tous. Que le feu de l’amour du Christ ne s’éteigne jamais dans vos cœurs !



Salutation en français
Chers jeunes francophones, vous avez répondu nombreux à l’appel du Seigneur à venir le rencontrer à Madrid. Je vous en félicite ! Bienvenue aux Journées Mondiales de la Jeunesse ! Vous portez en vous des questions et vous cherchez des réponses. Il est bon de chercher toujours. Recherchez surtout la Vérité qui n’est pas une idée, une idéologie ou un slogan, mais une Personne, le Christ, Dieu Lui-même venu parmi les hommes ! Vous avez raison de vouloir enraciner votre foi en Lui, de vouloir fonder votre vie dans le Christ. Il vous aime depuis toujours et vous connaît mieux que quiconque. Puissent ces journées riches de prière, d’enseignement et de rencontres vous aider à le découvrir encore pour mieux l’aimer. Que le Christ vous accompagne durant ce temps fort où, tous ensemble, nous allons le célébrer et le prier !

...
Lire la suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Dernière édition par marielle le Ven 19 Aoû 2011, 10:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 10:08

Marielle attention aux © Copyright 2011 : Libreria Editrice Vaticana
Traduction distribuée par la salle de presse du Saint-Siège


Nous n'avons pas le droit de mettre ces articles avec copyright même si tu mets la provenance le Vatican peut nous poursuivre!!!

Ce qui fait en plus des articles beaucoup trop longs

Il faut que tu ôtes tous ces articles en mettant seulement le début du message avec suite et là tu mets le lien comme ceci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]sinon nous allons nous faire taper sur les doigts ...

Excuse-moi de t'ennuyer mais là-dessus nous devons être intransigeants


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par renaitre le Ven 19 Aoû 2011, 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 10:11

Bonjour Renaître,
ne sois pas désolée car c'est tout à fait normal alors je vais faire ce que tu me dis.
Merci pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 13:51

Coquine Marielle tu ne veux vraiment pas faire tes liens correctement pourtant j'ai expliqiué maintes fois [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] hihihi

ton message au-dessus tu mets :


Citation :
Lire la suite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


En réalité tu dois mettre comme je fais ci-dessous

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Relire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 18 Août 2011 : Le pape vient « rencontrer des milliers de jeunes du monde entier »   Ven 19 Aoû 2011, 14:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pape vient « rencontrer des milliers de jeunes du monde entier »


Premier discours de Benoît XVI à l’aéroport de Madrid

ROME, Jeudi 18 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])–« Je viens ici pour rencontrer des milliers de jeunes du monde entier, intéressés par le Christ ou en recherche de la vérité qui donne un sens authentique à leur existence », a déclaré Benoît XVI dès son arrivée à l’aéroport de Madrid, Barajas, où il a été accueilli par le roi Juan Carlos et la reine Sophia d’Espagne et des centaines de jeunes Espagnols agitant les couleurs or et rouge du drapeau national.
« Que rien ni personne ne vous prive de la paix ! N’ayez pas honte du Seigneur ! », a ajouté le pape.


La première ren-contre des jeunes et du pape a eu lieu ce jeudi soir à 19 h 15.


« Je viens ici pour rencontrer des milliers de jeunes du monde entier, intéressés par le Christ ou en recherche de la vérité qui donne un sens authentique à leur existence. Je viens comme Successeur de Pierre pour les confirmer tous dans leur foi, en vivant quelques jours d’intense activité pastorale pour annoncer que Jésus-Christ est le Chemin, la Vérité et la Vie », a déclaré le pape qui a déclenché les ovations des jeunes.




La « jeunesse du pape »

Ils scandaient encore à son départ de l’aéroport vers la nonciature : « Esta es la juventud del Papa » : « Voilà la jeunesse du pape ». Même ovation ensuite à son arrivée à la nonciature.


Le pape ajoutait être venu « pour pousser à l’engagement de construire le Règne de Dieu dans le monde, et entre nous », « pour exhorter les jeunes à rencontrer personnellement le Christ-Ami et ainsi, enracinés dans sa Personne, se convertir en disciples fidèles et en témoins courageux ».



....
à lire si vous le voulez


La « découverte de Dieu »

Pour le pape la « découverte de Dieu » par les jeunes les aident à vivre la solidarité et à affronter les défis du monde avec lucidité : « Cette découverte du Dieu vivant anime les jeunes et ouvre leurs yeux aux défis du monde où ils vivent, avec leurs possibilités et leurs limites. Ils voient la superficialité, la consommation et l’hédonisme régnants, tant de banalité au moment de vivre la sexualité, tant de manques de solidarité, tant de corruption. Et ils savent que sans Dieu il serait difficile d’affronter ces défis et d’être vraiment heureux, tournant vers lui leur enthousiasme pour l’obtention d’une vie authentique. »

....
à lire si vous le voulez



« N’ayez pas honte du Seigneur ! »

C’est pourquoi le pape a déclaré sur un ton de chaleur particulier : « Pourtant aujourd’hui, je redis aux jeunes, avec toute la force de mon cœur, que rien ni personne ne vous prive de la paix ! N’ayez pas honte du Seigneur ! Il n’a rien objecté à se faire l’un de nous et à faire l’expérience de nos angoisses pour nous élever vers Dieu, et faisant ainsi il nous a sauvés. »


Anita S. Bourdin


....

à lire si vous le voulez
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Dernière édition par marielle le Ven 19 Aoû 2011, 15:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 14:24

La grande responsable des JMJ France est une jeune de notre diocèse Emmanuelle Boisseau ...je connais très bien ses parents puisque mes enfants furent en classe avec eux ils étaient tous deux professeurs en collège privé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 14:30

J'ai enfin compris,
il m'a fallu du temps à comprendre pour mettre les liens, je te remercie beaucoup Renaître.
Faut-il que je fasse la même chose pour tous les doc que j'ai mis?

Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 14:32

Non Marielle laisse tomber pour cette fois mais merci d'en tenir compte


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 14:36

C'est normal et je ne veux surtout pas que tu aies des problèmes ainsi que sur les forums Pierres Vivantes et Cathojeunes
Marielle
Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Messe d’inauguration de la JMJ de Madrid, mardi 16 août 2011   Ven 19 Aoû 2011, 15:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


« Le Christ vous cherche et va à votre ren-contre », déclare le card. Rouco



Messe d’inauguration de la JMJ de Madrid, mardi 16 août 2011

ROME, Jeudi 18 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])–« Le Christ vous cherche et va à votre ren-contre », a déclaré le cardinal Rouco Varela, archevêque de Madrid, lors de la messe d’inauguration de la JMJ de Madrid, mardi 16 août 2011, place des Cibeles, en présence de centaines de milliers de jeunes de 193 pays. Voici le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] publié en français par le site officiel des JMJ.

Des milliers de jeunes sont venus en masse à la place des Cibeles pour la messe d’inauguration

Madrid 16 août 2011. Les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ)
Madrid 2011 ont déjà commencé. Des centaines de milliers de jeunes de toutes les nationalités sont venus en masse au centre de Madrid depuis le début de l’après-midi dans l’attente du coup d’envoi des JMJ.

Après des heures d’attente, la messe d’inauguration des JMJ a commencé, pour le plus grand bonheur des jeunes. Près de 400 évêques et 2.500 prêtres du monde entier ont accompagné la célébration. [...].

[...] L’image de Jean Paul II a été présente à chaque instant dans les cœurs des participants et c’est sous son pontificat qu’ont commencé les JMJ.

[...] Vous êtes la génération de Benoît XVI !

[...] Que la Sainte Vierge Marie de la Almudena vous protège



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 16 Août 2011 : JMJ 2011 : Un événement autofinancé et solidaire   Ven 19 Aoû 2011, 15:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



JMJ 2011 : Un événement autofinancé et solidaire




Communiqué diffusé par la Conférence des évêques de France



ROME, Mardi 16 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – Alors que plusieurs médias se sont déjà interrogés sur le coût des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) organisées à Madrid (16-21 août) dans un contexte économique et social tendu, l’équipe nationale JMJ à Madrid a fait les mises au point suivantes. Dans un communiqué diffusé le 10 août par la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], elle rappelle que les Journées Mondiales de la Jeunesse 2011 sont un événement en grande partie autofinancé, qui contribue aussi à la vie économique espagnole.

Ci-Joint la structure du texte


  • Les JMJ 2011, un événement autofinancé qui s’appuie sur le volontariat
  • Les JMJ 2011 profiteront à l’économie espagnole à hauteur de 100 millions d’euros
  • Le soutien des autorités espagnoles à l’événement
  • Les JMJ 2011 : une espérance concrète dans un contexte social difficile

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: 17 Août 2011 : Il évoque les polémiques soulevées à propos du coût des JMJ   Ven 19 Aoû 2011, 15:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


JMJ : Le cardinal Rylko rappelle que ces journées sont autofinancées


Il évoque les polémiques soulevées à propos du coût des JMJ

ROME, Mercredi 17 août 2011 ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) – Les Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid sont « autofinancées », a rappelé le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, en évoquant les polémiques nées il y apeu concernant le coût de ces Journées organisées dans la capitale espagnole du 16 au 21 août. Il évoque aussi un « investissement important » pour la formation des jeunes.

Marine Soreau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 16:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bravo Marielle pour tes liens tu es une fille superbe de bien le comprendre ...
Oui sur CathoJeunes avec Père Jean nous serons vigilants sur tout l'ensemble ne serait-ce que pour donner témoignage auprès de nos jeunes ...nous devons être et rester des Veilleurs éveillés

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par renaitre le Ven 19 Aoû 2011, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 16:46

Je te remercie beaucoup pour le compliment mais c'est important de suivre vos consignes car autrement ce serait l'anarchie.
Concernant sur Cathojeune je ne peux rien écire que cela vient des urls et des messages pour dire le bienvenue qu'ils appellent les mails car il faut attendre 7 jours et j'ai écris à l'admin en MP vu que je n'ai pu que écrire un témoignage sur Paray.
Je vois que tu ne dors pas aussi mais essaie aussi de prendre du repos mon amie.

Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 17:04

En principe sur CathosJeunes ton problème est résolu ...
En effet je ne dors pas mon fils n'est pas bien alors je m'inquiète...

Mais c'est ainsi la vie et pour me calmer j'ai regardé mon enregistrement de KTO de cet après midi c'est fabuleux à voir



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
marielle
Animateurs
Animateurs
avatar


MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Ven 19 Aoû 2011, 17:35

J'imagine car j'ai enregistrer sur la télé aussi les célébrations mais j'ai oublier d'enregistrer le 2ème enseignement mais je suis persuadée que je pourrais le retrouver à la grâce de Dieu.
Dommage que je ne puis t'envoyer les enseignement de la retraite que j'ai faite car c'est magnifique.

Alors je prierais pour ton fils et pour toi particulièrement
En Union de Prière
et que Dieu vous garde et vous protège
Bisous fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Dim 21 Aoû 2011, 03:40

Cette veillée fut extraordinaire mais un gros orage est venu dès lors qu'il fut dit dans un texte en gros cette phrase

Que le Seigneur fasse tomber une pluie de sa grâce ...

Ils ont été bien servis une vraie tornade voici donc le Texte initialement prévu, lu seulement en partie à cause de l'orage.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   Dim 21 Aoû 2011, 03:43


La messe est terminée... prochaine JMJ à Rio de Janero en 2013...
La chorale fut une merveille tout au long des ces cérémonies extra-ordinaires


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
renaitre
Webmestre
Webmestre
avatar

Age : 76
Laval France

MessageSujet: N’ayez pas peur d’être catholiques    Lun 22 Aoû 2011, 01:22

"N’ayez pas peur d’être catholiques" Le pape aux francophones : « N’ayez pas peur d’être catholiques »

Devant les pèlerins venus du monde entier pour participer à cette 26ème Journée Mondiale de la Jeunesse à l’issue de la prière de l’Angélus le pape Benoît XVI a exhorté les jeunes francophones à ne pas avoir peur d’être catholiques :

« Jésus vous envoie pour être des témoins courageux et sans complexes, authentiques et crédibles ! N’ayez pas peur d’être catholiques, d’en témoigner toujours autour de vous avec simplicité et sincérité ! », a affirmé le pape. « Que l’Église trouve en vous et en votre jeunesse les missionnaires joyeux de la Bonne Nouvelle ! ».

Alors, jeunes ou moins jeunes répondons de grand cœur à ce double appel de notre Saint-Père et de Jésus notre Seigneur !

Que Dieu nous bénisse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


titetoile[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://titetoile.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier JMJ 2011 : divers documents + Vidéos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NDEspérance :: Accueil :: Nos Forums :: Vie de l'Eglise-
Sauter vers: