NDEspérance

Forum sous la protection de Marie de l'Espérance
 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

ApparitionsMariales

Bible mp3

JesusMarie.com

Jésus C.E.F.fr

Liturgie des Heures

Paroles Ste Thérèse

Pensées du jour

Pour Aujourd'hui

Psaume dans la ville

Saint du jour

Site du Vatican

Textes du jour

Zenith

Mystères joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

Rosaire Vidéos

Lourdes-Espérance

Laval - Fidélité

Lyon - R.C.F.

Québec-Sacré-Coeur

Québec-Radio Maria

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 50 le Ven 19 Oct 2012, 13:15

Combattez les spams : Cliquez ici


Partagez | 
 

 "Rebelles de Dieu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mandonnaud
actif
actif
avatar

Age : 75
LIMOGES 87000

MessageSujet: "Rebelles de Dieu"   Sam 13 Aoû 2011, 01:52

Nous
avons entendu Stéphane Hessel nous dire dans un petit livre à
fort tirage : "Indignez-vous". Eh bien voilà, pour
l'exemple, la vie de douze personnes qui ne se sont pas seulement
indignées mais ont mis dans leur existence une forte
résistance, tout en étant fidèles à leur
foi mise en application. Ces personnes sont, avec leur vie, dans un
merveilleux livre qui porte bien son titre, "Rebelles de Dieu.
Du docteur Albert Schweitzer à Geneviève de
Gaulle-Anthonioz, 12 héros de notre temps", de Jérôme
Cordelier, aux éditions Flammarion, livre de 257 pages pour 19
euros, mais cela les vaut bien.






Le
livre est en 4 parties pour classer le style de rébellion et
d'engagement de ces douze personnes. Elles sont connues en général,
mais l'auteur apporte bien des détails inconnus de leur vie et
fait voir leur courage et leur originalité, leur obstination
et leur fidélité à leur mission.






Ce
livre se lit comme un roman policier ou d'aventure. Quand on démarre
un personnage on va jusqu'au bout avec appétit, de plus tout
en étant assez complète leur vie est décrite en
23 pages en général, ce qui n'est pas long.






Les
quatre parties ont pour titres évocateurs : "Les
missionnaires", "Les résistants", "Les
iconoclastes", enfin "Les bâtisseurs ". Allons
voir quels sont les personnages qui se cachent là-dessous.






Les
missionnaires sont Madeleine Delbrêl et Albert Schweitzer.






Les
résistants sont Edmond Michelet, le cardinal Jules-Géraud
Saliège, des catholiques souvent prêtres résistants,
M. et Mme Trocmé de Chambon-sur-Lignon.






Les
iconoclastes : les Cardinaux Henri de Lubac et Yves Congar, et le
dominicain Raymond-Léopold Bruckberger.






Les
bâtisseurs: Geneviève de Gaulle-Anthonioz, et
Pierre-Marie Delfieux, fondateur des Fraternités monastiques
de Jérusalem.






Mais
allons à la découverte de chacun de ces personnages
dans leur originalité de rebelles.






Madeleine
Delbrêl.
Voilà une jeune fille pleine de joie et de
vie, qui se laisse prendre par la pensée de l'époque,
"Dieu est mort". Mais à 20 ans, par des amies, elle
ren-contre les écrits de ste Thérèse d'Avila, se
convertit, pense devenir carmélite mais comprend qu'elle est
appelée à vivre sa foi dans le monde ordinaire. Elle
s'installe à Ivry, ville communiste, où elle crée
une communauté avec des amies et travaille pour gagner sa vie.
Elle a bien des amis, et des élus communistes. Ils sont
devenus ses amis par la force de sa vie évangélique en
rebelle de la pensée de tout le monde. En rebelle aussi au
sein de l'Église qui a peur de ce monde athée .
Mais elle reste très fidèle à l'Église
catholique et s'engage pour les plus démunis et les sans
domicile fixe toujours bien accueillis, témoignant de l'amour
de Dieu pour chacun de ces communistes. Ses écrits ont du
succès, notamment le toujours d'actualité "Nous
autres gens des rues", témoignage de pensée
vécues de "rebelle de Dieu".







Albert
Schweitzer est plus connu mais il faut saisir que cet homme, célèbre
organiste, théologien et pasteur installé, redémarre
des études de médecine à l'âge de 30 ans
pour partir en Afrique au service des plus pauvres, en rebelle
de Dieu, pas bien accueilli par son Église, soignant même
les maladies psychiatriques à sa manière. Très respectueux de
toute vie, il se laisse faire pour être" homme de
média "en Europe et aux États-Unis pour avoir des
ressouces en Afrique et vivre évangéliquement, au vu du
monde, et malgré lui.





Voilà
pour les missionnaires.



Dans
les résistants, le premier est Edmond Michelet. Voilà
un représentant de com-merce alimentaire et pratiquant
catholique qui par sa fidélité à une vie de
charité va être solidaire des plus rejetés, les
juifs dès 1931, va s' engager auprès de la Résistance
malgré le danger des Allemands. Il sera arrêté
par la Gestapo, bien qu'il soit père de 7 enfants. En
captivité il est la charité vivante envers les détenus,
prenant des risques pour amener l'eucharistie à tous dans le
camp. On le surnomme "l’aumônier de la
France". À la fin de la guerre, De Gaulle le
fait ministre,
et
quand il sera Garde des Sceaux il osera dire: "Tant que devant
moi il y aura des gens avec des menottes, je serai de leur côté",
voilà un vrai rebelle de Dieu.






Le
cardinal Jules-Géraud Saliège, voilà un des
rares cardinaux du temps de Pétain qui en 1942 diffuse en ses
paroisses un texte de vrai rebelle de Dieu et de résistance au
pouvoir :"....Que des enfants, des femmes, des hommes,des pères
et mères soient traités comme un vil troupeau, que les
membres d'une même famille soient séparés les uns
des autres et embarqués pour une destination inconnue, il
était réservé à notre temps de voir ce
triste spectacle. Pourquoi le droit d'asile dans nos églises
n'existe-t-il plus? Pourquoi sommes-nous des vaincus ? Seigneur, ayez
pitié de nous ! Notre-Dame, priez pour la France !" À
la suite de cela il soutient Témoignage chrétien, il
sera proclamé "juste parmi les nations" par l'État
d'Israël, mais nous actuellement ne devons-nous pas faire comme
lui vis-à-vis des personnes émigrées
sans-papiers et autres en France de 2011?






Le
chapitre suivant, "La croix contre la croix gammée",
décrit la résistance efficace de nombreux prêtres
et religieux que je vous laisse découvrir, surtout autour de
Témoignage chrétien, la nouvelle revue.






Le
chapitre suivant se passe à Chambon-sur-Lignon, entre Le
Puy-en-Velay et St Étienne et décrit la vie de
résistant et de rebelle de Dieu du pasteur André
Trocmé, de sa femme Magda et de son collègue Édouard
Theis. Dans ce village, plus de 2000 juifs furent sauvés et
cachés ou dirigés vers l'exil avec succès, ce
fut une résistance pure et parfaite de 6 ans au moins.









Passons
aux iconoclastes. En premier lieu parmi ces esprits rebelles figurent
deux théologiens français des plus brillants au Concile
Vatican II, mais qui auparavant ont souffert pendant des années
de l'ostracisme du Vatican. Ce sont le jésuite Henri de Lubac
et le dominicain Yves Congar. Si vous avez des livres d'eux à
votre portée, lisez-les ! Ils sont le renouvellement de
l'Église retournant à ses sources, et s'ouvrant
aux autres communautés chrétiennes, protestantes et
autres, travaillées aussi par l'Esprit Saint.



Après
bien des persécutions, peu avant sa mort, de Lubac fut nommé
cardinal.









Puis
vient un provocateur, grand réalisateur de livres et de films,
et dominicain à scandales, le Père Raymond-Léopold
Bruckberger, rebelle de Dieu mais à ne pas imiter quand même
!



Venons
au chapitre sur les bâtisseurs, avec une grande dame que j'ai
connue, Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Voilà la
résistance incarnée, avec en plus une grande modestie,
une femme de courage héroïque à chaque étape
de sa vie, et aussi une mère et épouse modèle.
La première partie de sa vie est connue, avec son
incarcération de plusieurs années à
Ravensbrück, par ce livre super, "La Traversée
de la nuit", qui décrit cette vie de résistance.



Après
son retour avec une belle carrière, elle s'engage à
nouveau à fond auprès des plus pauvres, avec le Père
Wresinski, dans ATD Quart monde dont elle sera présidente.
Après sa mort elle le remplace au Conseil économique et
social et après des années de lutte, face à deux
gouvernements, elle arrive à faire voter la loi de "lutte
contre l'exclusion". À la fin de sa vie elle se donnera
comme simple volontaire d'ATD jusqu'à sa mort, en prenant le
temps, juste avant sa mort, d'écrire sur cette lutte et cet
espoir le livre "Le Secret de l'espérance", nous
donnant à tous l'ordre de "résister encore face au
monde de l'argent actuel qui détruit l'homme". Une vraie
rebelle de Dieu car ayant toujours eu une foi catholique très
pratiquante.










Enfin
pour finir avec espérance, la vie et l'oeuvre du Frère
Pierre-Marie Delfieux, fondateur des Fraternités monastiques
de Jérusalem. L'itinéraire d'un fou de Dieu et grand
rebelle de ce monde d'argent, pour donner à Dieu de venir
vivre dans nos villes et nos vies, par la beauté de la
liturgie, des arts, et par l'exemple d'une vie gagnée dans le
monde en travaillant à mi-temps.



Beau
témoignage qui fait du bien au coeur.






Voilà
un livre qui brûle en nos mains, qu'on ne peut quitter, qui
fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net/
Mariedemontreal
Palme Fidélité
Palme Fidélité
avatar

Montréal Québec

MessageSujet: Re: "Rebelles de Dieu"   Sam 13 Aoû 2011, 04:24

Merci,
Très intéressant.

Marie de Montréal
Revenir en haut Aller en bas
nihil
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Age : 38
Notre-Dame des bois

MessageSujet: Re: "Rebelles de Dieu"   Sam 13 Aoû 2011, 20:22

En effet cela me paraît très bien, je vais voir s`il est disponible au Québec...

Merci bien Mandonnaud
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Rebelles de Dieu"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Rebelles de Dieu"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NDEspérance :: Accueil :: Nos Forums :: Vie de l'Eglise-
Sauter vers: